Crédit à la consommation définition

Estimer ma future mensualité

Gratuit, immédiat et sans engagement

Crédit à la consommation définition

Les crédits à la consommation prennent deux formes : affectés ou non affectés. Il permettent d’emprunter jusqu’à 75.000€ remboursable sur 84 mois au maximum. Les taux varient d’un crédit à l’autre, et sont généralement compris entre 0,5 et 21%.

Crédit conso disponible en 24h. Réponse 2 min.

Réponse immédiate 100% en ligne sans engagement.

Qu’est-ce qu’un crédit à la consommation ?

Un crédit à la consommation désigne un accord entre particulier et organisme financier ou une banque concernant le prêt d’une somme. Le particulier la rembourse sous forme de mensualités.

Les types de prêt à la consommation

Prêts affectés

Ce type de prêt s’applique à un achat précis. Il est indissociable de la vente du produit et ne peut être utilisé autrement. Les crédits affectés sont compris entre 200€ et 75.000€. La durée minimum de remboursement est de 3 mois. Si l’achat n’a finalement pas lieu, le crédit est annulé.

Exemples de prêts affectés :

Prêts non affectés

Le prêt non affecté désigne un crédit sans justificatifs concernant la dépense.

Les différents prêts non affectés :

Tout savoir sur les prêts à la consommation

Il existe plusieurs prêts, chacun ayant pour but d’alléger les dépenses mensuelles du particulier.

Arbre des crédits à la consommation

1. Crédit auto

Il est destiné à l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion, il propose généralement un montant maximum de 75.000€ avec un taux jusqu’à 6%.

Certains assureurs peuvent augmenter la somme prêtée jusqu’à 100.000€. C’est le cas de la MACIF qui propose des crédits plus élevés. Les modalités de remboursement peuvent être étalées jusqu’à 7 ans.

La LOA est un accord entre le particulier et l’organisme vendeur permettant la location du véhicule avant de le rendre ou de l’acquérir à un prix fixé en amont.

2. Prêt travaux

Ce crédit affecté est lié à la réalisation de travaux. Il propose un montant allant de 500€ à 75.000€ et des mensualités sur 10, 15, voire 20 ans. Les taux sont variables, mais dans certains cas le particulier peut bénéficier d’un prêt à taux 0 :

  • Travaux réalisés après l’achat d’un logement neuf
  • Résidence principale
  • Le logement est habité après les travaux

3. Prêt personnel

Le particulier n’a pas à justifier de ses dépenses. Il peut demander une somme d’argent inférieure ou égale à 75.000€. Cet emprunt comprend une durée de remboursement variable de 12 mois à 10 ans avec un TAEG allant de 0,5 à 17%.

4. Prêt étudiant

Ce crédit a pour but de financer des études. Pour en bénéficier, il faut avoir entre 18 et 30 ans et être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur. La somme empruntée varie de 1.500 à 75.000€ sur une durée entre 1 à 10 ans avec des mensualités flexibles. Les taux dépendent de l’organisme et sont moins élevés que pour un prêt classique : autour de 0,5 et 1%.

Il existe deux types de remboursements :

  • Décaissement du prêt : le crédit est débloqué en plusieurs fois (trimestrielle, semestrielle ou annuelle). L’étudiant ne rembourse que les intérêts des parties décaissées
  • Remboursement différé : le bénéficiaire du prêt ne doit que les intérêts et la cotisation d’assurance pendant ses études. Le capital emprunté n’est remboursé qu’à la fin de son enseignement

Pour le prêt étudiant garanti par l’État, l’âge maximum est 28 ans. Il est nécessaire d’être européen afin d’en faire la demande. La somme prêtée peut aller jusqu’à 15.000€.

5. Microcrédit

Les microcrédits sont destinés à financer des achats à des montants peu élevés. Il en existe deux types : le microcrédit personnel et professionnel.

  • Personnel : permet un emprunt de 300€ à 5.000€ avec un taux d’intérêt entre 1,5 et 4%. Le remboursement s’effectue sur une durée de 3 mois à 5 ans
  • Professionnel : la somme demandée peut aller jusqu’à 10.000€ à un TAEG d’environ 5%. Le remboursement se fait sur une période de 3 à 4 ans

6. Crédit renouvelable

Ce prêt est une réserve d’argent allant de 200 à 75.000€. Le particulier devra rembourser les montants dépensés les mois suivants. Le taux est élevé, entre 6 et 21%.

Même si les échéances sont adaptables aux revenus du particulier, les crédits de moins de 3.000€ doivent être réglés en trois ans maximum. Pour les prêts dépassant ce montant, le remboursement doit être effectué en cinq ans maximum.

7. Rachat de crédit

Cette offre permet de faire racheter ses emprunts par un autre organisme de crédit. Cela permet au particulier de réduire ses mensualités et de profiter d’un taux d’intérêt plus avantageux. Il existe deux types de rachats de crédit :

  • Rachat de crédit immobilier : consiste en une renégociation du prêt immobilier afin de réduire le TAEG
  • Rachat de crédit à la consommation : regroupement de plusieurs crédits en un seul, notamment lors d’une situation de surendettement

Le rachat de crédit à la consommation permet d’obtenir un unique crédit regroupant plusieurs projets avec un seul TAEG. Ce crédit peut aller de 6.000 à 200.000€ et être remboursé sur une durée de 1 à 25 ans.

Souscrire un crédit à la consommation

La souscription d’un crédit à la consommation se fait en plusieurs étapes.

Où souscrire son prêt ?

Les étapes d’une demande de crédit conso

  1. Choix du crédit
  2. Confection du dossier
  3. Étude du dossier par l’organisme
  4. Offre de prêt de l’établissement
  5. Validation du prêt
  6. Virement des fonds

Simulation de prêts à la consommation

Les simulations sont informatives. Les résultats peuvent changer selon les organismes.

Simulation de prêts affectés :

Type Montant Durée Mensualités TAEG indicatif Coût total du crédit
Travaux 20.000€ 10 ans 174€ 5,81% 20.922€
Crédit Auto 50.000€ 6 ans 796€ 4,72% 57.348€
Prêt immobilier 150.000€ 15 ans 928€ 1,45% 166.994€

Simulation de prêts non affectés :

Type Montant Durée Mensualités TAEG indicatif Total
Prêt personnel 20.000€ 5 ans 359€ 7,83% 21.566€
Crédit renouvelable 10.000€ 46 mois 250€ + dernière mensualité de 107€ 5,07% 11.357€

Les fonctionnalités du crédit à la consommation

Report de mensualité

Le report de mensualité est mentionné dans le contrat signé.

  • Partiel : le particulier peut demander à faire différer les versements en partie, mais devra tout de même continuer de verser les intérêts et l’assurance prêt
  • Total : le bénéficiaire du prêt ne peut plus payer. L’intégralité des paiements est interrompue

Ces solutions sont envisageables, mais il n’est pas possible d’en bénéficier lors des mois et de l’année suivants la souscription.

Remboursement anticipé total et partiel

Le remboursement anticipé consiste à solder son prêt en totalité ou en partie. Il est envisageable même s’il n’est pas mentionné dans le contrat. Le particulier n’a pas à fournir de justification à l’organisme prêteur. Cependant, ce dernier peut lui demander une indemnité.

Assurance emprunteur

Cette assurance de prêt n’est pas obligatoire, mais le prêteur peut la demander. Elle sert à garantir le remboursement d’un prêt et protège contre les éventuels risques de décès ou d’invalidité.

Pour y souscrire, le particulier remplit un questionnaire de santé. Après avoir évalué les risques, l’assurance lui fait une proposition. Ce paiement supplémentaire lui permet de demander de l’aide en cas de perte d’autonomie totale ou partielle.

Crédit conso disponible en 24h. Réponse 2 min.

Réponse immédiate 100% en ligne sans engagement.

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :