Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement

Comment choisir le meilleur prêt personnel ?

Le prêt personnel est proposé par des banques et des organismes de crédit. Il permet d’emprunter de 1.000€ à 75.000€. Il peut financer n’importe quel achat de biens et de services, ou subvenir à un manque de trésorerie.

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

Qu’est-ce qu’un prêt personnel ?

Le prêt personnel est un crédit à la consommation qui permet d’emprunter entre 1.000€ et 75.000€ à des taux annuels effectifs globaux (TAEG) moyens de 6 à 8% en moyenne. La durée de remboursement est souvent située entre 3 et 120 mois.

Les modalités pratiquées varient d’un prêteur à un autre. Par conséquent, nous vous conseillons de comparer et de simuler les offres de chaque organisme afin d’obtenir la meilleure offre possible pour votre besoin.

C’est un crédit non affecté, il n’y a pas à justifier des dépenses envisagées. Les projets finançables sont divers : un mariage, un voyage, une voiture, des travaux, couvrir un besoin de trésorerie imprévu, etc.

Est-il facile et rapide à obtenir ?

Grâce aux Fintechs et aux banques en ligne, le prêt personnel est devenu facile à obtenir. Fini les rendez-vous en agence, tout peut se faire en ligne, de la demande à la signature du contrat.

Certaines plateformes, comme Finfrog, Moneybounce, Lydia, FLOA, et Younited Credit, offrent des réponses rapides, voire immédiates, avec une livraison des fonds en 24h pour les mini prêts.

Cependant, les conditions d’accès restent strictes, nécessitant solvabilité et respect de critères spécifiques.

Quels sont les avantages du prêt personnel ?

Le prêt personnel offre une flexibilité totale pour répondre à divers besoins financiers. Les démarches sont simples, avec des souscriptions entièrement en ligne, de la simulation à la signature du contrat.

Le remboursement du prêt personnel est facile, avec des échéances mensuelles fixes jusqu’à la fin du contrat.

Le taux d’intérêt n’évolue pas en cours de remboursement, évitant les variations drastiques parfois observées du côté du crédit renouvelable d’une année à l’autre, provoquant souvent de mauvaises surprises du côté des emprunteurs.

Du côté des mauvais points, on note qu’une fois souscrit, et passé le délai de rétractation de deux semaines, le prêt personnel ne peut être annulé. Veillez donc à toujours être sûr de votre projet avant de souscrire.

Pour rappel, le recours au crédit n’est pas toujours la meilleure solution. Il est recommandé de régler ses problèmes financiers de manière autonome, en optimisant revenus, dépenses et épargne.

  • Polyvalence au niveau de l’utilisation des fonds
  • Procédure simplifiée, entièrement en ligne
  • Remboursement aisé avec des échéances mensuelles fixes
  • Taux d’intérêt fixe pour toute la durée du contrat
  • Gestion du prêt très facile
  • Annulation impossible après le délai de rétractation
  • Risque de taux d’intérêt élevés
  • Parfois non adapté pour améliorer une situation financière
  • Prudence nécessaire pour éviter le surendettement

Quelles différences avec un crédit renouvelable ?

Le crédit renouvelable, aussi appelé crédit revolving, est une réserve d’argent qui se recharge au fil des remboursements. Les intérêts sont calculés seulement sur les sommes utilisées, évitant des frais si la réserve reste inactive.

Le crédit renouvelable se termine dans le cas où vous en faites la demande (jusqu’à trois mois avant sa reconduction automatique) ou dans le cas où vous ne l’utilisez plus pendant 1 an. Cela diffère du prêt personnel, qui se termine avec le paiement de la dernière échéance.

D’un point de vue des modalités, le prêt personnel est plus polyvalent : jusqu’à 75.000€ contre environ 6.000€, un taux moyen aux alentours des 6-8% contre entre 10-22%, des durées jusqu’à 120 mois contre 60 mois.

Optez pour le prêt personnel pour des achats ponctuels, et privilégiez le crédit renouvelable si vous prévoyez des dépenses diverses sur le long terme.

Qui propose des prêts personnels ?

Les banques traditionnelles, les banques en ligne ainsi que les établissements spécialisés dans le crédit proposent des offres de prêts personnels. Certains types d’établissements sont plus efficaces sur certains points :

  • Établissements spécialisés et banques en ligne : la souscription se fait 100% en ligne, la réponse de principe est délivrée rapidement, les fonds peuvent être délivrés sous 24h. Les conseillers sont souvent plus performants sur la question du crédit, surtout chez les spécialistes. Ces organismes conviennent parfaitement aux profils autonomes
  • Banques traditionnelles : accompagnement sans doute plus humain, en cause des rendez-vous en agence souvent exigés. Face à la concurrence des organismes en ligne, et pour récompenser les clients de leur fidélité, elles proposent régulièrement des taux promotionnels sur leurs crédits à la consommation, dont le prêt personnel

Notre top 3 des offres de prêts personnels

TOP 3 DES MEILLEURS PRÊTS PERSONNELS

Demande de prêt en 5 min

Demande de prêt en quelques clics

Demande de crédit en quelques minutes

Comment souscrire un prêt personnel ?

Il est possible de souscrire un prêt personnel par internet, directement sur le site d’un organisme de prêt ou en se rendant en agence. L’emprunteur peut solliciter un rendez-vous auprès de son conseiller bancaire pour souscrire une offre de prêt.

Après une simulation en ligne, ou en agence, l’organisme peut donner un accord de principe. Si la réponse est positive, il faudra retourner le contrat signé avec les justificatifs nécessaires.

Quels sont les profils acceptés ?

Le client doit remplir plusieurs conditions de base :

  • Être majeur (plus de 18 ans)
  • Être de nationalité française ou issue de l’Espace économique européen
  • Avoir son domicile fiscal en France
  • Ne pas être surendetté et inscrit au fichier FICP

Il existe un profil idéal pour les établissements financiers : une personne entre la trentaine et la quarantaine, propriétaire de son logement, travaillant en CDI et n’ayant pas connu d’incident de paiement ou de trésorerie. Pour ceux-là, il est quasi certain que l’offre sera acceptée.

Bien évidemment, cela ne veut pas dire que des profils de types retraités, bénéficiaires des minimas sociaux, handicapés ou encore personnes en CDD payant un loyer mensuel ne pourront l’obtenir. La seule condition absolument nécessaire est d’être solvable.

Comment éviter un refus ?

Il faut remplir les conditions précédemment citées, et être le plus transparent possible. Fournissez dès que possible les documents demandés, expliquez votre projet, démontrez votre sérieux et la faisabilité de l’opération, et l’organisme sera plus enclin à accepter.

Maximiser ses chances en cas de situation précaire

Il est conseillé, pour les personnes sans justificatifs, en situation de chômage, retraités, intermittents et intérimaires, d’avoir un garant ou une caution.

Les personnes sans garant ou caution peuvent souscrire un prêt personnel à condition d’apporter une garantie financière (portefeuille-titre, etc.) ou un bien immobilier au titre de caution du prêt personnel.

Pour les étudiants, nous conseillons d’opter pour un prêt étudiant, puisque les termes sont bien plus avantageux qu’un prêt personnel, notamment au niveau du taux (aux alentours des 1% contre 6-8%).

S’ils n’ont pas d’activité salariée en parallèle à leurs études, ils devront apporter un garant ou une caution financière. Les étudiants qui n’en ont pas peuvent se tourner vers un prêt étudiant garanti par l’État.

Quid des fichés à la Banque de France et au FICP ?

Les personnes fichées à la Banque de France (FICP) ou en interdit bancaire ne peuvent pas souscrire de prêts personnels. S’ils ont besoin d’un prêt pour faire avancer leur situation sociale ou professionnelle, ils devront s’orienter du côté du micro crédit social, mis en place par l’intermédiaire d’associations.

Quels sont les justificatifs à prévoir ?

L’ensemble des justificatifs doit être adressé à la banque rapidement après avoir reçu la proposition de prêt, dont la validité est limitée dans le temps.

Justificatifs personnels

  • Carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour en cours de validité
  • Justificatif de domicile ou certificat d’hébergement
  • RIB : relevé d’identité bancaire

Justificatifs financiers

  • 3 dernières fiches de paie
  • Bulletin de versement de pension
  • Liasse fiscale pour les entrepreneurs
  • Liste et tableaux d’amortissement des prêts en cours
  • Relevés de prêts renouvelables
  • Dernier avis d’imposition

Selon la situation de l’emprunteur, certaines pièces complémentaires peuvent être demandées.

Que faire en cas de refus ?

En cas de rejet de votre demande de prêt par un organisme, il est crucial d’en déterminer les raisons. Souvent, cela indique une non-conformité de votre situation financière aux conditions voulues.

Dans de telles situations, il peut être pertinent d’ajuster vos critères à la baisse ou d’explorer les offres de la concurrence pour trouver des alternatives plus faisables.

Une autre stratégie consiste à attendre, tout en travaillant à améliorer votre solvabilité, puis à soumettre une nouvelle demande après quelques mois.

L’intégration d’un garant ou d’un co-emprunteur dans votre dossier pourrait également être une solution pour faire pencher la balance en votre faveur.

En somme, il existe diverses approches à considérer en cas de refus de votre demande de prêt, offrant des perspectives et des opportunités pour trouver une solution adaptée à votre situation financière.

Quels sont les délais ?

La loi Lagarde encadre la mise à disposition des fonds pour tout prêt, qu’il s’agisse d’un prêt de trésorerie, un prêt automobile ou un prêt immobilier.

Les délais de versement sont de 14 jours à compter de la signature du contrat définitif, qui peut être réduit à 8 jours sur demande de l’emprunteur.

Certains établissements, notamment pour leurs offres de mini prêts personnels, permettent une mise à disposition des fonds sous 24h après la demande afin de répondre à un besoin d’argent urgent.

Cependant, cette solution est toujours accompagnée d’un délai de rétractation de deux semaines.

Est-il possible d’emprunter à deux ?

Il est possible d’emprunter à deux. Le cosignataire du prêt devra lui aussi fournir les justificatifs lors de la souscription du prêt.

La plupart des contrats de prêt à deux prévoient généralement une “clause de solidarité”. En cas de défaut de paiement d’un des deux cosignataires, le remboursement de l’intégralité du prêt revient à l’autre.

3 conseils pour obtenir un prêt personnel pas cher

Voici quelques conseils pour obtenir un prêt personnel pas cher :

  1. Comparez et recherchez les meilleurs taux d’intérêt en simulant, en contactant différents établissements de prêts
  2. Si le besoin de financement n’est pas urgent, il est conseillé d’attendre des offres promotionnelles ou commerciales (par exemple pendant la période du Black Friday)
  3. Faites appel à un courtier : c’est un professionnel de la finance dont le travail est d’aider le client à choisir la meilleure offre de prêt pour lui

Notre outil pour estimer son prêt personnel

mois
€/mois

À partir de

€/mois

Coût du crédit :

gratuite et rapide

Simulations de prêts personnels

Tableau simulant plusieurs offres de prêts personnels aux montants, durées et taux différents :

MontantDuréeTAEG usuelMensualitésCoût du prêt
5.000€12 mois1%419€27€
15.000€24 mois3%645€473€
35.000€36 mois3,1%1.019€1.698€
50.000€48 mois4,3%1.136€4.513€
75.000€60 mois4,9%1.412€9.715€

Quelles sont les fonctionnalités du prêt personnel ?

Le prêt personnel est soumis à la réglementation du Code de la Consommation. En souscrivant un prêt personnel, l’emprunteur donc peut bénéficier de plusieurs fonctionnalités, comme l’aménagement des mensualités de paiement et le remboursement anticipé des fonds.

Est-il possible d’aménager les mensualités de paiement ?

Il est possible d’aménager ses mensualités et d’en reporter une ou plusieurs par an. Il est conseillé de se rapprocher de son établissement prêteur pour connaître les modalités de report pratiqué.

Comment rembourser de façon anticipée ?

Un prêt personnel peut être remboursé par anticipation ; soit totalement, ce qui entraîne la clôture du prêt, soit partiellement, ce qui engendre une renégociation de la durée du prêt et du montant des mensualités.

Certains organismes de prêt, ou banques traditionnelles, imposent des frais lors d’un remboursement anticipé total ou partiel. Aucuns frais ne peuvent être demandés si le montant emprunté restant est inférieur à 10.000€.

Faut-il souscrire une assurance emprunteur ?

La souscription d’une assurance n’est pas obligatoire, mais est conseillée. Elle protège la capacité de paiement de l’emprunteur en cas d’accidents de la vie, de décès ou de perte de revenu (perte d’emploi, etc.).

Il est possible de souscrire une offre d’assurance dans l’organisme de son choix, à condition que l’offre sélectionnée soit, à minima, égale ou supérieure à celle proposée par l’établissement de son prêt.

La souscription d’une assurance coûte habituellement entre 1 et 5% du montant du prêt. Si le montant du prêt est de 1.000€ alors le surcoût sera compris entre 10 et 50€.

Une alternative au prêt personnel : le crédit entre particuliers

Le prêt entre particuliers permet d’aider financièrement un autre particulier (proche, membres de sa famille, etc.) en lui prêtant une somme d’argent pour une période convenue.

Contrairement à un établissement bancaire, le particulier n’applique pas nécessairement d’intérêts sur la somme prêtée. Il entre dans la catégorie des crédits à la consommation et est donc régi par le Code de la Consommation.

Un contrat doit être rédigé dans lequel est mentionné : le montant du prêt, sa durée, la fréquence des remboursements ou mensualités et le taux d’intérêt (facultatif). Les deux parties doivent ensuite se mettre d’accord sur la forme du contrat : contrat de prêt ou reconnaissance de dette.

Déclarer un prêt entre particuliers

Tout prêt entre particuliers doit être déclaré au service des impôts qu’on soit prêteur ou emprunteur. Les intérêts reçus ou versés sont à déclarer. Ils sont considérés comme imposables pour le prêteur.

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

Foire aux questions

Vous êtes ici :

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement