Les dividendes de SCPI provenant de loyers collectés peuvent en effet baisser.
Toutefois, si le locataire a un défaut de paiement, le dividende versé est quasiment identique puisque le risque est alors mutualisé sur la plupart des locataires.

C’est un principe unique à la France, il n’existe pas de produit comparable dans le monde.

C’est tout à fait possible, surtout dans le cadre d’une donation à ses enfants ou à ses petits-enfants.