Cela représente le temps nécessaire, en théorie, dont la SCPI bénéficie pour investir les fonds d’un nouvel associé.

Les frais les plus courant sont les frais de souscription (environ 10 % en moyenne) et les frais de gestion (10 % des loyers perçus).

C’est la fiscalité sur les dividendes (CSG/CRDS de 17,20 %) et l’impôt sur le revenu (prélèvement forfaitaire de 24 %).