Rachat de crédit FICP

Les personnes FICP et interdites bancaires peuvent aussi bénéficier du rachat de crédit en se tournant vers leur banque ou certains organismes comme la CAF, l’ADIE, la Croix Rouge ou CRÉSUS. Elles peuvent aussi faire appel à un courtier spécialisé en rachat de crédit FICP.

Les meilleurs crédits à la consommation du moment
Sont chez notre partenaire FLOA Bank - 100€ à 75.000€ à partir de 0,5% TAEG

Faire un rachat de crédit en étant FICP

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération financière visant à fusionner plusieurs crédits existants par un seul crédit à un taux moindre, mais amortissable sur une durée plus longue. Cette opération permet donc de réduire les mensualités et d’éviter l’endettement excessif de l’emprunteur.

Le rachat de crédit peut regrouper des crédits à la consommation, des crédits immobiliers ou des dettes hypothécaires.

Les conditions d’un rachat de crédit

Un rachat de crédit à la consommation peut être remboursé sur une période comprise entre 1 an et 12 ans (respectivement 12 et 144 mensualités). Pour un rachat de crédit immobilier, la durée maximale est de 35 ans, sous réserve que l’âge de l’emprunteur au terme du prêt soit respecté.

La durée d’une offre de rachat de prêt est calculée par la banque avec plusieurs paramètres :

  • Le capital emprunté avec l’addition du montant des prêts rachetés
  • Le coût du crédit
  • La capacité d’emprunt de l’emprunteur
  • Les attentes et les projets de l’emprunteur

La banque va définir le montant de la nouvelle mensualité en réduisant le taux d’endettement du foyer sous le seuil des 33% après le rachat des prêts.

En adaptant la durée du regroupement de crédits, vous pouvez baisser jusqu’à 60 % de vos mensualités, diminuant par là même votre taux d’endettement.

Taux d’intérêt pour un rachat de crédit

Voici les meilleurs taux en crédit immobilier, en rachat de prêt immobilier et en rachat de prêts à la consommation :

CRÉDIT TAUX
RACHAT DE CRÉDIT IMMOBILIER 1,65%*
RACHAT DE CRÉDIT CONSOMMATION 2,26%*

* Taux moyen relevé par l’Observatoire Crédit Logement.

Le statut FICP

Le Fichier National des incidents de remboursements des Crédits aux Particuliers (FICP) permet de recenser les personnes ayant rencontré des difficultés à payer leurs crédits. Vous pouvez être fiché FICP pour deux raisons principales :

  • Vous avez eu un ou plusieurs incident(s) de paiement pour l’un de vos crédits et votre banque en a informé la Banque de France
  • Vous avez déposé un dossier de surendettement auprès de la Banque de France
+
Bon à savoir

L’emprunteur est averti par sa banque dès son inscription au registre FICP. Il peut régulariser sa situation dans un délai d’un mois. Passé ce délai, l’inscription FICP est effective pour une durée de 5 ans (sauf circonstance aggravante).

Vers qui se tourner quand on est fiché FICP ?

Dans la plupart des cas, les banques et organismes de prêt considèrent qu’un rachat de crédit représente un risque lorsque l’on est fiché FICP.

Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez d’abord vous tourner vers la banque où vous détenez votre compte courant : elle connait votre situation financière et pourrait être plus apte à accepter votre dossier de rachat de crédit, malgré votre fichage FICP.

Certains organismes portent aussi assistance aux personnes fichées FICP en proposant différents types de prêts comme la CAF, l’ADIE, La Croix Rouge ou CRÉSUS.

La CAF

L’organisme propose trois types de prêts à l’emprunteur FICP ou interdit bancaire :

  • Un prêt d’honneur entre 300€ et 3.500€ (prêt à taux zéro prélevé sur les allocations familiales, à rembourser à votre rythme)
  • Un prêt préventif entre 200€ et 1.250€
  • Un secours pour 600€ (aide qui répond à une urgence, après examen de votre situation)

L’ADIE

L’organisme propose trois types de prêts à l’emprunteur FICP ou interdit bancaire :

  • Le microcrédit professionnel qui peut aller jusqu’à 10.000€ maximum (taux autour de 7,58%)
  • Obligation de cautionner à 50% le montant du prêt
  • Microcrédit mobilité de 300€ à 5.000€

La Croix Rouge

La Croix Rouge propose un microcrédit de 3.000€ avec un taux d’intérêt autour de 3%.

CRÉSUS

CRÉSUS propose un microcrédit pouvant aller jusqu’à 10.000€.

Courtier spécialisé en rachat de crédit FICP

En dernier recours, vous pouvez faire appel à un courtier spécialisé en rachat de crédit FICP (nous proposons ce service). Vous pouvez aussi contacter un organisme de crédit à la consommation si votre dette n’est pas majoritairement immobilière. Vous pouvez également vous tourner vers les prêts entre particuliers.

+
Bon à savoir

Lors de votre demande de rachat de crédit, il est possible de demander une trésorerie qui remboursera vos dettes en cours et vous permettra d’être défiché à la Banque de France.

Les démarches pour faire un rachat de crédits en étant FICP

Le rachat de crédit FICP se déroule en un plusieurs étapes :

  • Le premier entretien avec le conseiller d’un organisme de crédit. Gratuit et sans engagement, cet entretien vise à informer de manière transparente l’emprunteur des offres adaptées à sa situation
  • L’envoi du dossier complet par l’emprunteur, une fois l’offre sélectionnée
  • L’étude du dossier par des analystes dédiés, puis le transfert à divers partenaires bancaires
  • L’établissement bancaire communique ensuite la liste des meilleures offres à l’emprunteur. Celui-ci dispose d’un délai légal pour les étudier (avec l’assistance d’un expert de son choix) puis décider de l’offre choisie. La signature du contrat vient boucler les démarches.

Simulation d’un projet de rachats

Exemple 1

M. et Mme Martin ont actuellement un crédit à la consommation (150€/mois sur 2 ans), un crédit auto (300€/mois sur 5 ans) et un prêt immobilier (800€/mois sur 15 ans). Le montant total de leurs mensualités s’élève à 1.250€.

Les revenus du couple sont de 2.500€ net mensuels. Comme ils ne leur permettent pas de faire face à tous leurs emprunts, les Martin veulent regrouper leurs crédits pour diminuer leurs mensualités.

Leur courtier en rachat de crédit leur propose une offre très simple : allonger la durée de leur crédit pour réduire drastiquement leurs mensualités.

Voici l’offre qui leur est proposée : une mensualité de 830€ sur une nouvelle durée de 18 ans. Leurs mensualités baisseraient donc de 33,6%.

Avec un regroupement de crédit, il resterait donc 1.670€ chaque mois aux Martin une fois leur crédit payé (2.500€ – 830€) alors que jusqu’ici, leur reste à vivre était de 1.250€ (2.500€ – 1.250€). Leur taux d’endettement retrouve un niveau de 33,2% par rapport au précédent qui était de 50%.

Taux intérêt Mensualité Coût total du prêt Durée restante remboursements
Ancien prêt 4% 1.250€ 202.800€ 13 ans
Nouveau prêt 2,15% 830€ 183.168€ 18 ans

Exemple 2

Mr Martin est fiché FICP. Il a contracté un prêt immobilier de 90.000€ sur dix ans. Il rembourse actuellement 800€ par mois pour ce crédit, mais a fait défaut sur les derniers paiements.

Son revenu de 2.000€ net par mois ne lui permet pas de rembourser ses échéances, car son taux d’endettement s’élève à 40%.

Il a aussi un crédit à la consommation de 10.000€, qu’il commencera à rembourser l’année prochaine.

Mr Martin souhaite faire racheter son crédit, afin de pouvoir être défiché auprès de la Banque de France.

La banque lui propose un nouveau crédit de 100.000€ permettant de fusionner ses prêts immobiliers et consommation à la mensualité de 500€ par mois, permettant d’abaisser son taux d’endettement à 25 %.

Taux intérêt Mensualité Coût total du prêt Durée restante remboursements
Ancien prêt 4% 800€ 99.840€ 10 ans
Nouveau prêt 2,15% 500€ 122.400€ 20 ans

Le rachat de crédit pour FICP propriétaire ou locataire

Rachat de crédit FICP sans hypothèque

Il est possible de faire un rachat de crédit FICP sans hypothèque, en proposant une caution par exemple.

La durée maximale d’un crédit sans hypothèque est de 12 ans pour les locataires et 15 ans pour les propriétaires.

Faire un rachat de crédits en étant FICP et locataire

Le fait d’être locataire n’est pas favorable dans l’obtention d’un crédit, surtout lorsque l’on est fiché FICP.

Les conditions à remplir pour être éligible sont assez strictes : le montant des crédits en cours doit être inférieur à 30.000€. Le loyer ne doit pas non plus représenter 50% des revenus.

Pour faire un rachat de crédit en étant FICP et locataire, l’emprunteur doit présenter un plan de financement (établi par un courtier). Certaines institutions financières se montrent toutefois plus clémentes en se contentant de l’engagement du locataire à honorer ses engagements.

En guise de garantie, il suffit de justifier d’une sécurité d’emploi (CDI ou fonctionnaire) ou de proposer des biens.

Il existe d’autres solutions comme le rachat de crédit « hypo loc », une garantie qui s’apparente à un outil financier de solidarité entre les générations.

Conditions et démarches  

Les parents propriétaires se portent cautions auprès des organismes de prêt. L’emprunteur sera alors généralement un futur héritier du bien immobilier apporté en garantie par ses parents, et ce, d’un commun accord avec sa fratrie.

L’emprunteur pourra se prévaloir d’un montant total maximal de rachat équivalent à 50% hors impôt, soit 70% du bien.

Dans le cas du rachat de crédit locataire, aucune dette immobilière ne pourra être considérée dans le regroupement de prêts, les créances seront uniquement d’ordre financier.

Il s’agit exclusivement d’un rachat de crédit à la consommation, qui pourra prendre également en compte les découverts bancaires, les prêts personnels, les crédits auto et moto

Le rachat de prêt « hypo loc » offre alors aux débiteurs locataires la possibilité d’assainir et d’équilibrer leur budget en rachetant leurs dettes en contrepartie d’une mensualité moins importante.

Faire un rachat de crédits en étant FICP et propriétaire

Si l’emprunteur est propriétaire, il est possible d’effectuer un rachat de crédit hypothécaire avec un ratio beaucoup plus faible, des taux de rachat de crédit plus élevés, et une durée de prêt plus courte.

Le bien immobilier, qui valorise grandement le dossier, est alors utilisé comme garantie d’hypothèque et la banque peut à tout moment décider de procéder à la vente si vous n’êtes pas en mesure de rembourser votre nouvelle créance.

+
Attention

La marge hypothécaire (somme maximale d’argent que la banque ou l’organisme de crédit consent à vous prêter) varie entre 70% et 80% de la valeur estimée du bien immobilier en question.

Conditions

Pour pouvoir être mis en garantie, le bien immobilier doit avoir une valeur au moins supérieure de 10% du montant de ses dettes.

Par exemple, une personne FICP souhaitant réaliser un rachat de crédit d’un montant de 150.000€ doit disposer d’un bien immobilier dont la valeur est de minimum 165.000€.

+
Bon à savoir

Pour pouvoir réaliser cette opération, il est important que l’emprunteur n’ait pas effectué un chèque sans provision d’un montant supérieur à 2.000€.

Par ailleurs, la banque s’assure aussi que le taux d’endettement du demandeur est inférieur à 40% à l’issue de l’opération. Enfin, l’opération est jugée possible si les nouvelles mensualités sont deux fois inférieures à celles d’avant l’opération.

Courtiers spécialisés

Il existe des courtiers spécialisés (nous proposons ce service) qui vous aideront à racheter vos emprunts. Votre courtier cherchera à obtenir le taux d’intérêt le plus intéressant pour le nouveau prêt. Ce taux est calculé en se basant sur le capital restant dû. Il sera plus faible si la durée choisie pour le rachat est courte.

Si le taux est un élément essentiel pour comparer deux offres, il faut aussi tenir compte des honoraires du courtier ainsi que du tarif de l’assurance emprunteur pour appuyer votre dossier.

Les meilleurs crédits à la consommation du moment
Sont chez notre partenaire FLOA Bank - 100€ à 75.000€ à partir de 0,5% TAEG

FAQ

Pour bénéficier du rachat de crédit en étant FICP, il faut que la situation de l’emprunteur concorde avec les critères de sélection des établissements bancaires. L’établissement étudiera de manière approfondie votre situation avant de vous informer si votre demande est recevable.

Le dépôt de dossier de surendettement auprès de la Banque de France s’adresse aux particuliers ayant contracté des dettes non professionnelles auprès de sociétés établies en France. Il peut s’agir de dettes bancaires et de dettes liées aux charges de la vie courante.

Le plan peut comporter différentes mesures comme le report ou rééchelonnement d’une ou plusieurs dettes, des remises de dette, ou la consolidation, création ou substitution de garantie.

La durée de l’inscription au FICP est de 5 ans, sauf si l’emprunteur a régularisé les paiements en retard. La radiation se fait dès que toute la dette est soldée.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *