Réduire mes mensualités

Gratuit, immédiat et sans engagement

Mis à jour le

 · 

Par

Comment faire un rachat de crédits de 50.000€?

Un rachat de crédits permet de réduire les mensualités de 60% en échange d’une augmentation de la durée de remboursement et donc du coût total. Pour une majorité de personnes, les offres concernent des montants compris entre 5.000€ et 50.000€. Si certains groupes proposent davantage, il faut des revenus très conséquents pour pouvoir y prétendre.

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et regroupement en 24h

Types de créditsCrédits à la consommation et crédits immobiliers
DuréeJusqu’à 300 mois
TauxEn moyenne 5.5%

Notre comparateur d’offres

Pourquoi avoir recours à un rachat de crédit ?

Un rachat de crédits profite de plusieurs avantages :

  • Réduction de 60% au maximum du montant de ses mensualités
  • Éviter une potentielle situation de surendettement
  • Simplification administrative

En échange, un regroupent de crédit de 50.000€ va engager sur de nombreuses années et entrainer une majoration du coût total des prêts.

Comment bien préparer son regroupement de crédits de 50.000 euros ?

Le choix de son offre dépend de :

  1. Le taux d’intérêt final
  2. La durée de remboursement finale
  3. Le montant des indemnités de remboursement anticipé et autres frais liés à la constitution du dossier
  4. La prise en charge des types de crédits à rassembler (consommation et immobilier)

Beaucoup d’offres de groupes présentent des montants maximums supérieurs à 50.000€. La grande majorité limite, au minimum, à 75.000€, soit la limite légale pour un crédit à la consommation. Néanmoins ces nombres sont souvent réservés aux gros revenus. En moyenne, un établissement accorde jusqu’à 50.000€ à la plupart des profils.

Parmi les établissements approuvant un rachat d’une telle somme, il faut dénicher celui aux frais les plus bas. Le taux d’intérêt étant le principal facteur, il doit être le première critère de sélection. Viennent ensuite les IRA, puis les autres frais annexes.

Un autre critère intéressant peut être les options propres à une offre.

1. Quel est son taux d’intérêt moyen ?

Le taux d’intérêt d’un rachat de crédits varie en moyenne entre 5 et 5.5%. Ce dernier dépend des spécificités négociées et par conséquent de son profil (revenus, type de contrat CDI, etc.).

2. Comment en calculer son coût ?

Le coût d’un rachat est calculable en multipliant la moitié du montant emprunté par le taux d’intérêt annuel. Ce résultat doit ensuite être multiplié par la durée du prêt en années. Cette formule légèrement simplifiée permet de prendre en compte le remboursement graduel du crédit.

Calcul du coût d’un crédit

Coût du crédit = (Montant emprunté/2) x Taux d’intérêt annuel x Durée (années)

Si on connait la nouvelle mensualité, il est possible d’estimer le coût en multipliant ladite mensualité par la durée du crédit en mois. Ensuite, il faut déduire le capital emprunté au résultat.

Exemple détaillé du coût d’un rachat de crédit de 50.000 euros

  • Montant : 50.000€
  • Durée : 5 ans (60 mois)
  • Taux : 5%

Coût du crédit = montant / 2 x taux intérêt (annuel) x durée (année)

Coût du crédit = 50.000 / 2 x 5 / 100 x 5 = 5.000€

Dans cet exemple, le coût total du rachat de 50.000€ est de 6.250€.

3. Tableau de simulation des mensualités d’un rachat de crédit de 50.000 euros

TauxDuréeMensualitésCoût
5.5%60 mois948€6.875€
5%60 mois937,5€6.250€
4.5%60 mois927€5.625€

4. Comment obtenir la meilleure offre ?

La première étape est la bonne sélection des prêts à racheter. Il faut privilégier les plus longs et ceux ayant un taux d’intérêt important.

Ensuite, il faut également soigneusement choisir son établissement. Les grandes banques ont souvent plus de moyens, mais les établissements spécialisés sont plus ouverts à la discussion. Des comparateurs en ligne permettent de faire un premier tri en fonction de ses critères et par exemple des promotions en cours.

Enfin, il est important de soigner la préparation de son dossier. Si toutes les informations figurent, le gain de temps entrainé peut par exemple gracier les frais de dossier.

Simulation d’un regroupement de crédit

Un couple rembourse trois crédits pour une valeur totale de 50.000€. Il souhaiterait réduire leurs mensualités de 60% afin de pouvoir souscrire à un nouveau crédit auto.

1. Situation avant rachat de crédit

Type de prêtMontant restant dûTaux indicatifMensualitéDurée restante
Crédit auto20.000€7%480€39 mois
Crédit renouvelable12.000€12%400€42 mois
Prêt personnel18.000€11%560€38 mois
Cumul total50.000€/1.440€48 mois

Avant le rachat de ses crédits, le couple remboursait 1.440€ chaque mois.

2. Situation après l’opération

Montant du nouveau prêt50.000€
Ancienne mensualité1.440€
Nouvelle mensualité576€
Taux d’intérêt9.90%
Durée d’engagement84 mois

Récapitulatif de la situation après l’opération

  • La réduction des mensualités de 60% a bien eu lieu
  • Le nouveau taux négocié reste plus attractif que le taux moyen des prêts rachetés
  • Le couple profite de 864€ mensuels supplémentaires et peut entreprendre son projet

Qu’est-ce qu’un rachat de crédits ?

Le rachat de crédits désigne l’opération financière permettant de regrouper plusieurs prêts (à partir de deux) d’un ou de plusieurs organismes. Proposé par les banques, banques en lignes et établissements spécialisés, le rachat réduit les mensualités de 60%. En contrepartie, le nouveau prêt engage sur une plus longue durée et entraine par conséquent une augmentation du coût final.

Techniquement, l’établissement rembourse par anticipation les prêts du souscripteur avant de le faire signer le nouveau contrat négocié.

1. Quel est son montant maximum ?

Crédit à la consommation
75.000€ sur 12 ans maximum

Crédit immobilier
en fonction du taux d’endettement sur 25 ans

La limite d’un rachat de crédits à la consommation est de 75.000€ sur une durée de 12 ans. Plusieurs groupes augmentent jusqu’à 100.000€, voire davantage en fonction des projets et des profils.

La limite d’un rachat de crédits immobiliers est de 250.000€ . Plusieurs groupes déplafonnent totalement pour répondre aux très gros projets. Cette limite varie en fonction du taux d’endettement sur 25 ans.

Ces montants présentés par les établissements sont théoriques et rarement accessibles. En général, le montant accordé varie entre 5.000€ et 50.000€. Pour prétendre à davantage, il faut montrer de très gros revenus stables.

2. Quels sont les crédits qui peuvent être regroupés ?

Une très grande majorité des différents types de prêts peuvent être rachetés :

Quels sont les crédits exclus ?

Les deux seuls types de prêts exclus sont les dettes de jeu et le crédit professionnel.

3. Quel est le délai d’obtention des fonds ?

Le délai pour l’obtention des fonds est de 8 à 15 jours en moyenne. Ce laps de temps tient compte de la période de rétractation de 14 jours calendaires.

4. Où en demander un ?

La grande majorité des établissements bancaires proposent des offres de rachats de crédits. C’est le cas des grandes banques, mais aussi des plus petites banques en ligne ou encore des établissements spécialisés dans l’opération de rachat. Ces derniers sont souvent plus enclins à négocier les termes du contrat.

Comment souscrire un rachat de crédits ?

1

Trouver l’organisme prêteur

2

Simuler les offres de l’organisme prêteur

3

Remplir le formulaire qui fera office de dossier

4

Fournir les pièces justificatives

5

Envoyer le dossier

6

Étude de faisabilité

7

Réponse de l’organisme

Le rachat de crédits peut être souscrit en présence dans une des agences de l’organisme, au téléphone en étant guidé par un conseiller, ou bien directement sur le site du groupe, via un parcours web clair et rapide. À chaque fois, les étapes sont les mêmes :

  1. Choix de l’établissement de crédit
  2. Simulation des offres de rachats
  3. Remplissage des formulaires pour préparer son dossier
  4. Envoi des justificatifs nécessaires
  5. Envoi du dossier final

Ensuite, l’organisme procède à une étude de faisabilité pour calculer les risques de défaut de paiement du demandeur. Cette étude est souvent rapide, voire instantanée pour le parcours en ligne.

1. Quelles sont les conditions pour en obtenir un ?

Les conditions sine qua non pour accéder à un rachat de crédits en France sont :

  • Avoir une pièce d’identité valide : carte d’identité, passeport, carte de résident, etc.
  • Avoir un compte bancaire associé à un relevé d’identité bancaire

Toutefois, le véritable critère est de posséder des revenus stables et proportionnels à sa demande. Les organismes n’aiment pas prendre de risques. Ils privilégient les profils de confiance, notamment ceux ayant un CDI dans un secteur stable.

2. Quels sont les justificatifs demandés ?

Documents administratifs
(pièce d’identité, livret de famille, justificatif de domicile, mariages)

Documents financiers
(bulletins de salaire, contrat de travail, avis d’imposition, relevés bancaires, allocations familiales, loyer)

Contrats de prêts en cours
(Prêt, tableaux d’amortissement, crédits renouvelables)

Voici la liste des justificatifs demandés pour compléter son dossier :

  • Documents administratifs : carte d’identité, livret de famille, justificatif de domicile
  • Documents financiers : Bulletins de salaire, avis d’imposition et autres justificatifs de revenus
  • Contrats actifs : Prêts en cours, dettes contractées, etc.
  • Patrimoine : biens immobiliers, épargne, assurances-vie, etc.

3. Quelles en sont les fonctionnalités ?

Report des mensualités

Remboursement anticipé

Assurance emprunteur

Le rachat de crédits dispose des mêmes fonctionnalités qu’un crédit à la consommation : report des mensualités, remboursement anticipé, ou assurance emprunteur.

1. Report des mensualités

Il est possible de demander une pause dans le paiement de ses mensualités. Cette demande doit être justifiée par des circonstances exceptionnelles entrainant des difficultés financières. La majorité des organismes accordent un report de 1 à 3 mois en moyenne.

2. Remboursement anticipé

Tout souscripteur peut procéder au remboursement anticipé de son rachat de crédits. Comme pour un prêt classique, ce remboursement par anticipation peut être total ou partiel. Dans le second cas, il sera exprimé en pourcentages.

Les établissements ne peuvent pas refuser la demande d’un remboursement anticipé.

3. Assurance emprunteur

L’assurance pour un rachat n’est pas obligatoire même si elle reste très fortement recommandée. Pour rappel, elle permet la prise en charge du règlement des mensualités en cas d’accident de la vie entrainant une perte de revenus. Les établissements peuvent forcer d’avoir une assurance pour souscrire à leurs offres, mais il ne peuvent imposer celle de leur choix.

Notre avis

En contrepartie d’une majoration du coût total, le rachat permet de drastiquement réduire les mensualités de tous ses prêts rachetés. Cette réduction de 60% peut éviter une inextricable situation de surendettement, ou alors suffisamment réduire le taux d’endettement pour contracter de nouveaux crédits.

Avantages

  • Éviter le surendettement
  • Souscrire à d’autres prêts
  • Regroupement des mensualités

Inconvénients

  • Coût total majoré
  • Durée de remboursement augmentée

Notre sélection d’offres de rachat de crédits

1. Le rachat de crédits FLOA Bank

FLOA Bank rachète uniquement les crédits à la consommation. Le montant total des prêts doit être situé entre 10.000€ et 75.000€ au grand maximum. Le rachat engage sur une période allant de 2 ans à 15 ans et la réduction des mensualités va jusqu’à -60%.

Le taux d’intérêt démarre à 4.90%.

Points positifs

  • Taux d’intérêt adapté au marché
  • Virement sous 8 à 15 jours

Points négatifs

  • Plafond un peu plus bas que le marché
  • Limité aux crédits à la consommation

2. Le rachat de crédits Cetelem

Cetelem rachète les crédits à la consommation et immobiliers. Le montant total doit être situé entre 5.000€ et 100.000€. Le rachat engage sur une durée allant de 3 ans à 25 ans. La réduction des mensualités est fixée à -30% au maximum.

Le taux d’intérêt varie de 2% à 9%.

Points positifs

  • Taux d’intérêt très attractif
  • Plafonds très confortables
  • Virement sous 8 à 15 jours

Points négatifs

  • Taux d’intérêt très variable
  • Réduction des mensualités limitée à 30%

3. Le rachat de crédits Cofidis

Cofidis rachète les crédits à la consommation et immobiliers. Le montant total des prêts doit se situer entre 3.000€ et 80.000€. Le rachat engage sur une durée de remboursement allant de 1 an à 12 ans au maximum. La réduction des mensualités est limitée à -60%.

Pour cette offre, le taux d’intérêt varie entre 5% et 21%.

Points positifs

  • Autorise les petits rachats (3.000€)
  • Virement sous 8 à 15 jours

Points négatifs

  • Taux varie beaucoup (selon conditions)

4. Les rachats de crédits Creatis

Creatis rachète les crédits la consommation pour un montant total situé entre 7.500€ et 250.000€. Il engage sur une durée de 1 an à 12. L’établissement rachète aussi les crédits immobiliers pour un montant situé entre 80.000€ et 500.000€ au total. Ces limites peuvent être déplafonnées pour les très gros projets s’ils s’accompagnent de revenus proportionnels.

Le taux d’intérêt moyen des offres de rachat de crédits est de 5%.

Points positifs

  • Taux d’intérêt concurrentiel
  • Montants très confortables (déplafonnés au besoin)
  • Virement sous 8 à 15 jours

Points négatifs

  • Caractéristiques communiquées après réception du dossier

5. Le rachat de crédit CGI Finance

La CGI Finance rachète les crédits à la consommation et les crédits immobiliers. Les spécificités du contrat (montant, taux, durée) sont propres à chaque demande. Elles ne sont communiquées qu’à la fin du processus de souscription, lors des négociations.

La réduction des mensualités atteint -60%.

Points positifs

  • Conditions exclusives à chaque demande
  • Virement sous 8 à 15 jours

Points négatifs

  • Manque d’information
  • Caractéristiques très variables

6. Les rachats de crédits Credit Lift

Credit Lift rachète les crédits à la consommation dont le montant total est situé entre 25.000€ et 100.000€. Il rachète aussi les crédits immobiliers d’un montant supérieur à 50.000€. Ce rachat engage sur une durée allant de 3 ans à 12 ans au maximum.

La réduction des mensualités va jusqu’à -60%.

Points positifs

  • Taux d’intérêt propre à chaque demande
  • Montants déplafonnés au besoin
  • Virement sous 8 à 15 jours

Points négatifs

  • Manque d’information

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et regroupement en 24h

Foire aux questions

Laisser un commentaire

  1. Avatar de Hemmeryckx Cédric
    Hemmeryckx Cédric

    Bonjour je suis handicapés et j’aimerais acheté une maison je n’y connait pas et aimerait savoir comment faire pour obtenir un crédit maison

    1. Avatar de Rubens
      Rubens

      Bonjour,

      Les organismes de crédits n’ont pas le droit de refuser un crédit pour le seul motif que le demandeur est handicapé.

      Ainsi, si vous obtenez un revenu régulier et que vous êtes solvable, vous obtiendrez un crédit immobilier.

      Vous êtes éligible au PTZ ou prêt à taux zéro si vous percevez l’allocation aux adultes handicapés (AAH), si vous avez une carte d’invalidité de 2e ou 3e catégorie ou si vous avez une carte mobilité inclusion avec la mention invalidité.

      Pour faciliter votre accessibilité à ce prêt, il existe la convention AERAS vous permettant d’accéder à une assurance emprunteur, rassurant ainsi les organismes bancaires sur la future solvabilité du demandeur.

      Vous pouvez simuler votre crédit ici.

      Cordialement,
      Gotoinvest.com

  2. Avatar de thierry
    thierry

    Bonjour je suis handicapé et je n’ai pas d’apport ni d Epargne, je touche l’aah et complément de ressources car je ne peux travailler et je trouve aucune banque pour crédit immobilier alors qu on me conseille la loi Lemoine , pouvez-vous me donner une banque qui accepte

    1. Avatar de Rubens
      Rubens

      Bonjour,

      En principe, une banque ne peut pas vous refuser l’accès à un crédit seulement parce que vous êtes handicapé. Vous pouvez donc effectuer une demande dans n’importe quelle banque ou n’importe quel établissement de crédit.

      En revanche, cela n’empêche que vous devez être solvable et donc obtenir les revenus nécessaires pour rembourser votre prêt.

      Pour vous faciliter l’accès à un crédit immobilier, souscrivez une assurance emprunteur pour rassurer l’établissement bancaire.

      Vous pouvez aussi vous faire accompagner d’un professionnel (courtier ou conseiller bancaire) afin qu’il vous oriente vers le meilleur prêt possible selon votre situation.

      Cordialement,
      Gotoinvest.com

  3. Avatar de Clémence Flourez
    Clémence Flourez

    Bonjour,
    Je souffre d’un handicap. Je ne travaille pas et mon seul revenu est l’AAH et la Majoration pour Vie Autonome
    Je n’ai donc que 1075 euros par mois
    Malheureusement mon handicap évolue, j’ai une petite fille
    Je souhaite faire construire une maison adaptée
    Il me faut un prêt d’au moins 100 000 euros
    Je suis seule à emprunter (pas de conjoint)
    Le courtier que j’ai contacté m’a dit que ce ne serait pas possible or je ne veux pas y croire !
    Y a t’il un organisme qui pourrait m’aider dans mes démarches? Y a t’il une autre solution de financement?
    Merci de m’aider
    Cordialement

    1. Avatar de Rubens
      Rubens

      Bonjour,

      Malheureusement, vous êtes soumise aux mêmes exigences que les autres emprunteurs en matière de revenus et de capacité de remboursement.

      Si vous n’avez pas de co-emprunteur ou de caution, cela risque de compliquer fortement la tâche, comme l’a d’ailleurs relevé votre courtier.

      Dans tous les cas, je vous invite à essayer tout de même directement dans les banques. Montez un dossier et faites-vous accompagner d’un conseiller. Il pourra peut-être vous orienter et vous donner des solutions disponibles pour vous.

      Une alternative pourrait être envisagée, même si elle ne financera pas une maison entière : le micro crédit social (jusqu’à environ 5.000€). Il peut permettre de financer des travaux pour aménager votre logement actuel comme vous le souhaiteriez.

      Cordialement,
      Gotoinvest.com

Vous êtes ici :

Réduire mes mensualités

Gratuit, immédiat et sans engagement