Prêt trésorerie

Pour financer un besoin en trésorerie, il est possible de souscrire un prêt personnel. Son montant peut aller jusqu’à 75.000€, remboursable sur 84 mois maximum, à un taux entre 2 et 21%. Les entreprises peuvent également souscrire des prêts qui leur sont destinés.

Les meilleurs crédits à la consommation du moment
Sont chez notre partenaire FLOA Bank - 100€ à 75.000€ à partir de 0,5% TAEG

Le prêt trésorerie

Le prêt personnel trésorerie est un crédit à la consommation, à taux fixe et non affecté (qui ne nécessite pas de justificatif d’utilisation des fonds), remboursable par mensualités constantes. Il permet de répondre à un besoin de trésorerie ponctuel.

Taux Montant Durée
2 – 21% 1.000€ – 75.000€ 3 – 120 mois

La somme empruntée est directement versée sur votre compte de dépôt, le montant de vos mensualités et la durée de remboursement sont déterminés en fonction de vos possibilités financières et de votre besoin.

Le prêt trésorerie hypothécaire

Le prêt de trésorerie hypothécaire est un prêt par lequel, en donnant en garantie hypothécaire un bien immobilier, vous obtenez de la trésorerie pour réaliser vos projets professionnels ou particuliers.

Taux Montant Durée
2 – 7% 100.000€ – pas de montant maximum 5 – 20 ans

!
Montant du prêt hypothécaireSelon la nature de l’hypothèque, la valeur retenue pour le gage ne sera pas la même :

  • Pour un bien immobilier : le gage possible peut aller jusqu’ à 60% de la valeur du bien
  • Pour un nantissement : le gage possible peut aller jusqu’ à 90% de la valeur des produits financiers, selon leur répartition

Les étapes pour obtenir un prêt trésorerie

Comme tout prêt personnel, la demande de trésorerie doit passer par plusieurs étapes avant de finir sur la signature d’un contrat.

1. Choix du crédit

Une fois vos besoins bien déterminés, vous pouvez effectuer une simulation de prêt pour choisir le type de crédit qui vous convient le mieux. C’est à l’issue de cette simulation que vous pourrez obtenir un devis sur le taux d’intérêt, les modalités du crédit trésorerie ainsi que le montant octroyé.

2. Dossier de demande de prêt

Une fois trouvée l’offre qui répond à vos besoins, vous pouvez monter votre dossier pour une demande de prêt.

3. Etude du dossier et offre de prêt

Dès que l’organisme reçoit votre dossier, il procède à une étude pour déterminer si le prêt peut être accordé ou non. Si la demande est acceptée, une offre de prêt contenant les modalités du prêt vous sera proposée et vous disposerez de 15 jours de réflexion pour accepter ou non l’offre.

Prêt trésorerie sans justificatif

Sans justificatif d’utilisation des fonds

Il est possible d’obtenir un prêt trésorerie sans justificatif d’utilisation des fonds. Il s’agit alors de contracter un prêt personnel non affecté. Dans ce cas, le montant prêté est utilisable librement, sans affectation à une dépense spécifique, c’est à dire sans avoir à fournir de factures ou justificatifs de dépense. Le remboursement se fait par le biais de versements mensuellement ou à une autre fréquence.

!
Montant maximum d'un prêt sans justificatifLe montant maximal accordé pour un crédit à la consommation sans justificatif peut atteindre 75.000€, mais il est la plupart du temps plafonné à 21.300€.

Il est généralement accordé pour quelques mois ou quelques années, mais rarement plus de 5 à 7 ans. Sa durée est déterminée en fonction du montant des mensualités que l’emprunteur souhaite régler.

Sans justificatif personnel

Dans le système de prêt classique, le crédit sans justificatif bancaire n’existe pas. Toute demande d’emprunt est suivie d’une demande de justificatifs de revenus (bulletins de paie, bilan comptable, avis d’imposition, etc.) par l’établissement prêteur.

Cependant, certains crédits ne nécessitent pas de justificatifs de type bulletin de salaire ou avis d’imposition. Ils sont particulièrement adaptés aux particuliers sans emploi ou ayant de faibles revenus.

Ainsi, le crédit renouvelable ne nécessite ni fiche de salaire ni justificatif d’utilisation s’il s’agit d’un petit financement.

Le tableau ci-dessous récapitule trois offres bancaires ne nécessitant pas de justificatif de salaire :

Organisme Montant du prêt TAEG
Carte Zéro 500€ – 6.000€ 0% – 20,81%
Cofidis 500€ – 35.000€ 1% – 21,14%
Younited Credit 1000 – 50.000€ 0,1% – 21,14%

Le prêt trésorerie entreprise et professionnel

Le prêt professionnel est dédié au financement des besoins des TPE / PME / PMI, professions libérales, agriculteurs, associations, commerçants, artisans et auto-entrepreneurs. Le crédit professionnel couvre totalement ou en partie le montant de l’investissement, sa durée peut être comprise entre 2 et 7 ans.

Il existe trois grands types de crédit de trésorerie accordés aux professionnels.

1. La facilité de caisse

Cette solution consiste à autoriser l’entreprise à mettre son compte en débit pendant quelques jours. La facilité de caisse résulte d’un accord entre la banque et l’entreprise, d’où l’importance d’entretenir des rapports positifs avec son banquier.

Cette solution de trésorerie coïncide souvent avec le paiement de créances au moment où l’entreprise doit payer les salaires ou les cotisations sociales par exemple. Cette solution est très couteuse pour les entreprises.

2. Le découvert bancaire

Il consiste à mettre le compte de l’entreprise en débit pendant plusieurs jours ou semaines. Le découvert est autorisé pendant une période indéterminée et stipulée dans un contrat avec la banque. Il peut être très utile lorsque l’entreprise à un besoin de trésorerie immédiat et qu’elle attend une rentrée d’argent prochaine.

3. Le crédit de campagne

Il s’agit d’un crédit de quelques mois pour financer vos besoins de trésorerie liés à la saisonnalité de l’activité de votre entreprise.

Taux Montant Durée
1% – 1,5%* Peut atteindre plusieurs millions d’euros Peut aller jusqu’à 36 mois pour prêts à court terme et 2 à 7 ans pour prêts à moyen terme

*Taux moyen des crédits de trésorerie constaté

Les entrepreneurs

Le prêt autoentrepreneur est un crédit à la consommation de type prêt personnel, permettant de passer la période délicate des premiers temps de la microentreprise. Les auto-entrepreneurs doivent apporter certaines garanties à la banque qui peuvent par exemple prendre la forme :

  • D’une assurance emprunteur
  • D’une caution : une personne que vous connaissez ou une société spécialisée se porte garante pour vous
  • D’un nantissement  : garantie via un bien immatériel, comme une assurance-vie notamment
  • D’une mise en gage : garantie via un bien matériel, telle une voiture

Obtenir le prêt trésorerie entreprise

Pour obtenir un prêt trésorerie classique, l’entreprise doit :

  • Constituer un dossier qui devra comporter :

Des documents justificatifs qui peuvent être les documents d’identité, l’extrait Kbis de l’entreprise, les justificatifs de domiciliation, les relevés de compte, les bilans des trois dernières années ou le bilan prévisionnel en cas de démarrage d’une entreprise, etc.

Selon le projet et l’établissement financier, des documents supplémentaires comme des garanties ou des cautions pourront encore être demandés.

  • Une fois le dossier constitué, il s’agira de l’envoyer aux banques et organismes de crédits à solliciter
  • Il y aura ensuite un entretien à réaliser avec le banquier pour appuyer cette demande de crédit. C’est là que l’utilité d’un business plan solide et notamment sur la partie financière apparait : c’est ce qui vous permettra de prouver la viabilité de votre projet
+
Bien préparer le dossierPour raccourcir les délais d’obtention du crédit, il faudra présenter un projet bien défini, en prouvant la solidité et la viabilité de celui-ci avec sa rentabilité à long terme.

Prouver la rentabilité du projet en présentant un bilan prévisionnel sur 3 ans est une solution complémentaire.

Simulation de prêt trésorerie

Les tableaux suivants présentent les simulations d’un prêt trésorerie pour un particulier :

Type de prêt Montant emprunté Taux indicatif Durée Mensualités Coût total du crédit
Carte Zéro 6.000€ 21% 36 mois 201€ 1.236€
Cofidis 15.000€ 4,94% 72 mois 218€ 696€
Younited Crédit 10.000€ 2,50% 48 mois 219€ 513€

Simulation de prêt trésorerie pour les entreprises :

Type de prêt Montant emprunté Taux indicatif Durée Mensualités Coût total du crédit
Achat d’un fonds de commerce 200.000€ 1,50% 60 mois 3.383€ 2.980€
Rachat de parts sociales 150.000€ 1,50% 48 mois 3.170€ 2.160€
Achat d’un véhicule en crédit-bail 100.000€ 1,50% 36 mois 2.818€ 1.448€

Les autres solutions pour emprunter de l’argent

Pour emprunter de l’argent, les emprunteurs peuvent également avoir recours au microcrédit. Le micro crédit est un crédit destiné aux personnes exclues du système bancaire classique, à cause de revenus trop faibles ou d’une situation professionnelle précaire.

Il y a deux types de micro crédit en France qui correspondent à deux types d’objectifs différents :

Offre Taux Montant Durée
Micro crédit personnel 1,5% – 4% 300€ – 5.000€ 3 – 36 mois
Micro crédit professionnel Autour de 5% 100€ – 10.000€ 6 – 48 mois

Le micro crédit professionnel s’adresse aux créateurs ou repreneurs d’entreprise, ne pouvant accéder aux prêts bancaires traditionnels. Il faut remplir 4 conditions primordiales pour se voir autoriser ce crédit :

  • Le besoin de financement ne doit pas excéder 10.000€
  • L’entreprise doit être en cours de création ou doit avoir moins de 5 années d’existence
  • La personne qui sollicite le micro crédit doit le faire uniquement si elle n’a pas pu obtenir un crédit bancaire
  • Une personne doit pouvoir se porter garante à hauteur de 50% du micro crédit accordé

Les meilleurs crédits à la consommation du moment
Sont chez notre partenaire FLOA Bank - 100€ à 75.000€ à partir de 0,5% TAEG

FAQ

Oui, il n’y aucune contrainte sur le cumul du bénéfice d’un PGE avec d’autres aides élaborées par les pouvoirs publics français dans la décision ou dans le cadre temporaire de la Commission européenne.

Pour créer, reprendre ou développer une entreprises, il existe d’autres moyens pour obtenir des financements que les crédits bancaires traditionnels : business angels, microcrédit, financement participatif, etc.

Si vous rencontrez des problèmes de trésorerie, ou si vous avez des difficultés avec une banque ou un assureur-crédit (demande de crédit refusée, découvert autorisé supprimé, etc.), d’autres options existent. Vous pouvez notamment vous rapprocher de BPI France, contacter la Banque de France ou la Médiation du crédit aux entreprises en cas de litige.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.