Prêt immobilier Maroc

De plus en plus de français, d’étrangers et de marocains résidant à l’étranger sont séduits par l’achat d’un bien immobilier au Maroc. Et pour financer cette transaction, la majorité des futurs acquéreurs optent pour le crédit immobilier. Mais comment emprunter au Maroc sans être marocain ? Explications.

Faire un emprunt immobilier au Maroc en étant non résident

Pour commencer, il faut savoir qu’il est plus avantageux d’emprunter au Maroc plutôt qu’en France. En effet, les banques marocaines acceptent des apports moins importants pour l’ouverture d’un contrat de financement. Mais pour obtenir un crédit immobilier au Maroc, il faut suivre une procédure précise.

Pour une personne qui ne possède pas le statut de résident, différentes conditions doivent être respectées. Il faut donc :

  • Ouvrir un compte en dirhams convertibles auprès d’une banque marocaine ;
  • Posséder un apport en dirhams de 30 % de la valeur du logement ;
  • Présenter des garanties pour couvrir le crédit immobilier (hypothèque, salaire couvrant le double du montant des mensualités ou garantie d’une banque française) ;
  • Envoyer l’apport via un virement à la banque et informer l’Office Marocain des changes de la transaction (pour pouvoir profiter de la garantie de retransfert des fonds à la revente).

Cependant, l’accord d’une banque marocaine pour le financement d’un logement n’est pas automatique. En effet, en tant que non-résident vous devrez faire face à certaines réticences de la part de l’organisme bancaire qui attendra de votre part un dossier encore plus solide que celui d’un résident.

Trouver une banque marocaine qui accorde un prêt immobilier aux étrangers

Toutes les banques marocaines n’accordent pas forcément des prêts immobiliers aux étrangers. Que vous soyez français, étranger ou marocain résidant à l’étranger, vous trouverez ci-dessous les principaux établissements bancaires qui pourront vous proposer un crédit immobilier pour acheter votre bien au Maroc en 2020.

Les principales banques marocaines :

  • BMCI
  • Banque Populaire
  • Crédit du Maroc
  • Société Générale
  • Wafa Immobilier
  • BMCE

Le crédit Habitat de la BMCI

BMCI est un groupe appartenant à la société française BNP Paribas. Son offre de prêt immobilier permet aux étrangers de financer jusqu’à 100 % de la valeur du logement. Les conditions du crédit sont les mêmes pour une résidence principale ou secondaire et les conditions de remboursement sont assez souples. De plus, l’emprunt peut aller jusqu’à 25 ans à condition de ne pas être trop âgé.

Le crédit Sakane Mabrouk de la Banque Populaire

La Banque Populaire est elle aussi bien implantée au Maroc. En effet, elle dispose de plusieurs agences dans lesquelles les non-résidents peuvent souscrire à des emprunts immobiliers. Là encore les conditions sont les mêmes pour une résidence secondaire ou pour une résidence principale, et les modalités de remboursement sont souples. De plus, la banque accepte de financer la totalité de la valeur du bien pour des mensualités qui peuvent aller jusqu’à la moitié des revenus de l’emprunteur.

Le crédit Sakane du Crédit du Maroc

Il s’agit d’un groupe qui appartient au Crédit Agricole. Comme pour les crédits immobiliers de la Banque Populaire et de BNP Paribas, les modalités de remboursement sont relativement souples et le prêt peut couvrir la totalité de l’achat.

Le crédit immobilier pour les étranger de Wafa Immobilier

Wafa Immobilier est une banque marocaine appartenant au groupe marocain Attijariwafa Bank. Il s’agit d’une société spécialisée en financement de projets immobiliers. Actuellement, cette banque propose différents services à ses clients marocains mais aussi à ses clients étrangers. Promotion immobilière, construction, aménagement, conseils, achat, vente et financement, Wafa Immobilier peut vous accompagner du début à la fin de votre projet.

Le crédit immobilier de la BMCE pour les MRE

Actuellement, il y a beaucoup de marocains qui résident à l’étranger pour leur travail. Et lorsqu’ils souhaitent devenir propriétaires au Maroc afin de posséder un logement pour leur retraite, ils ont souvent besoin d’un crédit immobilier. Et c’est là que l’offre de la BMCE est intéressante grâce à son service de banque en ligne. En effet, le groupe propose le prêt immobilier Salaf Dari à destination des MRE.

Connaître les spécificités des crédits immobiliers marocains

Avant de faire une demande d’emprunt auprès d’une banque marocaine, il faut connaître les paramètres qui diffèrent des contrats français.

Les taux d’intérêts

Les banques marocaines proposent à la fois des crédits à taux d’intérêts fixes et des crédits à taux d’intérêts variables. Et dernièrement, les taux ont enregistré une légère hausse mais le marché est resté stable. En ce qui concerne le premier trimestre 2020, les taux d’intérêts varient entre 4,5 et 5 %.

Taux des crédits immobiliers des banques marocaines en 2020 :

Banques Marocaines Taux de crédit immobilier
BMCI 4,5 %
Banque Populaire 5 %
Crédit du Maroc 5 %
Wafa Immobilier 5 %
Société Générale 4,5 %

Les frais de mainlevée

Les frais de mainlevée sont obligatoires lorsqu’il faut revendre un logement dont le financement a été assuré par une hypothèque. Mais vous en serez exonéré à condition que la vente soit réalisée au minimum 2 ans après la fin de la durée inscrite dans l’offre de prêt.

Les conditions d’âge

Pour la souscription d’un crédit immobilier dans une banque marocaine, il faut avoir moins de 65 ans à l’ouverture du contrat et moins de 70 ans à la fermeture du contrat.

Les déductions et exonérations

En ce qui concerne les déductions d’intérêts de prêt immobilier sur l’Impôt général sur le revenu (IGR) au Maroc, la loi stipule que les intérêts accordés pour l’acquisition d’un logement sont déductibles de 10 % du revenu global imposable (RGI).

Prendre un crédit immobilier en France pour acheter au Maroc

Les banques françaises sont réticentes au fait d’accorder un crédit immobilier à une personne pour l’achat d’un bien à l’étranger. Effectivement, la banque ne peut pas prendre un logement à l’étranger comme garantie puisqu’elle ne pourra pas le saisir en cas de non remboursement des mensualités. Il est donc assez difficile de se voir octroyer un prêt immobilier classique pour l’achat d’une résidence principale ou secondaire à l’étranger. Il existe cependant des solutions pour obtenir son financement.

Le prêt hypothécaire

Ce type de prêt ne concerne que les personnes qui possèdent déjà un patrimoine immobilier. En effet, la banque peut vous proposer un prêt hypothécaire pour l’achat d’un autre bien à l’étranger. Pour cela, elle prendra un de vos biens immobiliers en France comme garantie. L’hypothèque ne sera levée qu’une fois le crédit totalement remboursé.

Le prêt Lombard

Il s’agit d’un prêt immobilier qui prend votre épargne comme garantie. En effet, la banque bloque l’épargne sur toute la durée du crédit jusqu’au remboursement de toutes les mensualités et de tous les intérêts.

Emprunter pour acheter une résidence principale ou secondaire au Maroc

Si vous souhaitez acheter une résidence secondaire au Maroc, les éléments du crédit immobilier seront les mêmes que pour l’achat d’une résidence principale. La seule chose qui diffère pour l’acquisition d’une résidence secondaire, c’est que les prêts aidés ne sont pas disponibles.

En conclusion, l’achat d’un bien immobilier au Maroc est une solution avantageuse à maints égards, mais à condition de respecter toutes les démarches juridiques nécessaires à la réalisation du projet. Dans tous les cas, il est important de vous faire accompagner par votre notaire ou par votre conseiller bancaire habituel.

FAQ

Toutes les banques marocaines ne prêtent pas aux étrangers, mais on peut trouver les agences marocaines de la Banque Populaire, de la Société Générale et de BNP Paribas et les banques marocaines comme Wafa Immobilier qui acceptent de prêter aux étrangers.

Les taux d’intérêts au Maroc pour les prêts immobiliers sont plutôt stables. Ils se situent entre 4,5% et 5%.

Il est difficile de faire un crédit pour financer un achat immobilier au Maroc car les banques ne peuvent pas hypothéquer de bien à l’étranger. Il faut donc avoir d’autres garanties de prêt à leur donner pour les convaincre de prêter.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.