Conseils crédit immobilier

Estimer ma future mensualité

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement

Crédit immobilier en Espagne

Une banque espagnole adapte sa proposition de crédit immobilier selon le statut de résident permanent ou non de son client. Cette distinction se retrouve dans le taux du prêt accordé, le pourcentage du montant maximal emprunté et la durée de remboursement.

Les meilleurs taux immobilier

Votre demande en 2 min. Accompagnement gratuit et sans engagement.

Souscrire un prêt immobilier en Espagne pour les Français non-résidents

L’acquisition d’un bien immobilier en Espagne permet de souscrire un prêt localement et ce, quelle que soit la nationalité de l’emprunteur. Les conditions d’emprunt offertes aux non-résidents et les exigences bancaires espagnoles varient d’un établissement à l’autre. Ainsi, la consultation de plusieurs établissements bancaires est recommandée avant d’arrêter son choix de crédit immobilier.

Comment obtenir un prêt immobilier en Espagne ?

La préparation du dossier bancaire est une étape obligatoire avant d’entamer toute démarche auprès d’une banque espagnole. Ce dossier bancaire comprend les éléments de présentation de l’emprunteur ainsi que sa situation financière personnelle :

  • état-civil complet ;
  • relevés de compte ;
  • fiches de paie et revenus divers ;
  • montant total des crédits en cours ;
  • situation immobilière ;
  • charges mensuelles ;
  • apport personnel ;
  • NIE (numéro d’identification d’étranger) ;
  • présentation du projet.

Ce dossier est alors présenté aux différents organismes bancaires. Il a pour but d’obtenir un taux et un montant maximal de financement d’un bien immobilier et de déterminer la capacité d’emprunt acceptée par les différentes banques sollicitées.

Cette capacité d’emprunt additionnée au montant de l’apport personnel correspond au montant total de l’investissement immobilier réalisable en Espagne.

À noter

Un dossier de présentation bien étayé permet d’obtenir un accord de principe du financement en amont de la sélection d’un bien immobilier. L’emprunteur, connaissant son budget, peut ensuite orienter ses recherches en toute sérénité.

Les taux des prêts immobiliers espagnols pour les résidents et non-résidents

Les prêts accordés aux résidents et non-résidents en Espagne dépendent, comme en France, du pourcentage d’endettement global de l’emprunteur. Ce taux est fixé à 33 %. Il peut néanmoins être supérieur si l’emprunteur a des revenus importants qui lui laissent un reste à vivre conséquent. Ce reste à vivre peut alors, dans ce cas, être accepté à hauteur de 40 % par une banque espagnole.

Le montage des prêts des banques espagnoles diffère selon le statut du résident :

Statut de résident Statut de non résident
Financement de la valeur totale du bien 80 % Entre 60 et 70 %
Montant de l’apport personnel sur la valeur totale 20 % 30 à 40 %
Prise d’hypothèque Très souvent Automatique
Calcul du montant du prêt accordé Sur la valeur la plus basse généralement constatée et non sur le montant de l’acquisition Sur la valeur la plus basse généralement constatée et non sur le montant de l’acquisition
Variabilité du taux Oui Oui
Taux d’emprunt fixe Oui Oui
Base de taux d’emprunt Suivant le marché Majoré entre 0,2 et 0,4 % par rapport au marché
Terme du prêt Entre 20 et 30 ans avec un % réservé aux travaux 20 ans maximum. % de travaux à négocier
Traduction assermentée Obligatoire pour les documents rédigés en langue française Obligatoire pour les documents rédigés en langue française
Situation bancaire Obligation d’avoir un NIE (numéro d’identification d’étranger) Obligation d’avoir un NIE (numéro d’identification d’étranger)
Frais d’acquisition (notaire, commissions, frais divers) 15 % 15 %

Crédit immobilier en Espagne : différence entre résident et non-résident

Les propositions des banques espagnoles diffèrent selon le statut du résident. Une personne résidente bénéficie d’un taux d’emprunt plus avantageux et d’une durée de remboursement plus longue. Le pourcentage du montant financé est également plus important.

Prendre un crédit en France pour investir en Espagne

Peu nombreuses sont les banques françaises à proposer des prêts d’acquisition d’un bien en Espagne. Le Crédit Mutuel par sa succursale espagnole Targobank ainsi que le CIC Interbanco sont à même de s’engager sur un projet de financement en Espagne. Le prêt accordé transitera obligatoirement par le compte bancaire français de l’emprunteur.

Bon à savoir

Les taux appliqués par les banques françaises sont plus avantageux que ceux pratiqués en Espagne.

Certaines banques en ligne comme OpenBank ou COINC accordent également des prêts bancaires spécifiques aux investissements en Espagne.

Emprunter pour acheter une résidence principale ou secondaire en Espagne

L’acquisition d’une résidence principale bénéficie d’un taux d’emprunt, d’un pourcentage de financement de la valeur totale du bien et d’un terme de prêt plus avantageux. Si l’on désire résider plus souvent en France qu’en Espagne, il peut être intéressant d’envisager un changement de résidence principale.

Investir dans un bien locatif en Espagne

L’investissement dans un bien locatif est une alternative intéressante. Les loyers perçus viennent s’ajouter à la capacité de remboursement du non-résident et sont pris en compte par la banque pour l’obtention du prêt. L’investissement locatif est donc une option à étudier, notamment si la région se prête au tourisme.

Les meilleurs taux immobilier

Votre demande en 2 min. Accompagnement gratuit et sans engagement.

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :