Prêt étudiant sans garant

pret etudiantLe prêt étudiant permet de financer en partie des études dans le supérieur. En l’absence de caution parentale, l’Etat peut se porter garant à hauteur de 70% du capital emprunté. Le montant maximum est fixé à 20.000€ remboursables sur 7 ans, différé compris. Le TAEG est de 1% en moyenne.

Etudiants : Découvrez les crédits et Microcrédits Floa Bank
Demande sans engagement, immédiate, 100% en ligne - 100€ à 75.000€ à partir de 0,5% TAEG

Les solutions pour souscrire un prêt étudiant sans garant
  • Le prêt étudiant garanti par l’Etat
  • Le Fonds de garantie des solidarités étudiantes
  • Le cautionnement bancaire

Obtenir un crédit étudiant sans garant

Le prêt étudiant sans garant est ouvert à tous les jeunes inscrits dans un cursus supérieur sans conditions de ressources. L’Etat se porte caution à hauteur de 70% auprès de la banque.

!
Caractéristiques du prêt étudiantLe montant maximum est fixé à 20.000€. Le TAEG s’élève en moyenne à 1%. La durée de remboursement minimum est de deux ans. Elle peut comporter un différé de deux ans. Dans le meilleur des cas, l’étudiant commencera à rembourser son prêt à la fin de ses études.

Conditions à remplir :

  • Etre inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur à la date de la demande
  • Etre âgé de 28 ans maximum
  • Etre de nationalité française ou d’un état membre de l’Union européenne et résider en France depuis au moins 5 ans
+
Remboursement anticipé de créditLe prêt étudiant peut être remboursé par anticipation sans frais supplémentaires.

1. Prêt étudiant garanti par l’Etat

Toutes les banques ayant passé une convention avec l’Etat sont susceptibles d’accorder ce prêt. Les étudiants peuvent s’adresser à :

Simulations pour un prêt étudiant garanti par l’Etat :

Montant Mensualité pendant la franchise Mensualité après la franchise TAEG indicatif Durée
5.000€ 5.80€ 212€ 1% 4 ans avec un différé de 2 ans
10.000€ 11.60€ 424€ 1% 4 ans avec un différé de 2 ans
15.000€ 17.40€ 323€ 1% 6 ans avec un différé de 2 ans
20.000€ 0€ 253€ 1% 7 ans sans franchise

Justificatifs à fournir

  •  Un justificatif d’identité en cours de validité
  •  Un justificatif de domicile de moins de trois mois
  •  Le dernier avis d’imposition si imposable
  • Un justificatif d’inscription dans un établissement supérieur
+
Bon à savoirParmi les critères d’éligibilité au prêt figure l’estimation du salaire que percevra l’étudiant en début de carrière dans le secteur d’activité choisi.

2. FGSE

Le FGSE (Fonds de garantie des solidarités étudiantes) est un fonds de garantie financé par la LMDE (mutuelle étudiante) et la Banque Populaire.

Il est destiné à cautionner les prêts étudiants dont la situation personnelle et financière (pas de cautionnement parental possible) ne leur permet pas de recourir à un prêt étudiant.

Conditions pour y prétendre :

  • Adhérer à la LMDE
  • Ouvrir un compte à la Banque Populaire

3. Cautionnement bancaire

De nombreuses grandes écoles, y compris les écoles de commerce et d’ingénieurs, ont passé un partenariat avec des banques pour faciliter l’accès au crédit étudiant.

Elles ont négocié les taux et se portent parfois garantes à la place de la famille ou de l’état. Les étudiants doivent se renseigner auprès du secrétariat de scolarité de leur école.

Les solutions alternatives de financement sans garant

Les banques se réservent toutefois le droit de refuser un prêt à un étudiant. D’autres solutions existent comme le prêt d’honneur accordé également par les banques. Il prend différentes formes :

  • L’avance des frais de scolarité jusqu’à 1.000€ à rembourser dans les 3 mois suivant le déblocage des fonds
  • L’avance de bourse jusqu’à 610€ par mois pendant 3 mois à rembourser sur 12 mois maximum

1. Les aides régionales et le mécénat éducatif

Les Régions ont mis en place des aides spécifiques pour soutenir les étudiants poursuivant leur cursus à l’étranger. Elles ne sont toutefois pas cumulables avec d’autres bourses comme celles délivrées par le programme Erasmus.

Exemples de bourses régionales :

  • Hauts de France : bourse Mermoz
  • Bretagne : bourse Jeunes à l’international
  • Normandie : Pass Monde
  • Ile-de-France : bourse Mobilité
  • Grand-Est : aide la mobilité internationale
  • Bourgogne-Franche-Comté : bourse Aquisis

Une aide au mérite est également attribuée aux lycéens ayant obtenu une mention très bien au bac. Le montant annuel est de 900€ (9 versements mensuels de 100€).

Conditions pour y prétendre

  • Percevoir une bourse sur critères sociaux ou une allocation spécifique annuelle
  • Avoir eu la mention très bien au bac
  • S’inscrire dans un établissement supérieur à la rentrée suivant l’obtention du bac et suivre les cours avec assiduité.
  • Déposer un dossier au CROUS
+
Redoublement et cumul d'aidesLes redoublants sont exclus de ces aides. L’aide au mérite est cumulable avec une aide à la mobilité.

2. Le Statut National d’Étudiant Entrepreneur

Le statut national d’étudiant entrepreneur est délivré aux étudiants porteurs d’un projet entrepreneurial dans l’un des 32 PEPITE en France (Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entreprenariat). Il s’adresse aux jeunes à partir du bac, sans limite d’âge. Toutefois, sont prioritaires les moins de 28 ans.

Avantages :

  •  Statut étudiant pour toute la durée de la création d’entreprise
  • Accès aux locaux de coworking
  • Formation à l’entreprenariat et à la gestion d’une entreprise

3. Le crowdlending

Le crowdlending est une alternative au prêt étudiant. Des plateformes spécialisées permettent aux étudiants d’entrer en contact avec des investisseurs particuliers.

Exemples de plateformes de financement participatif dédiées aux étudiants :

Edukys

  • Montant entre 1.000 et 12.000€
  • Remboursement : entre 1 et 7 ans
  • TAEG : entre 4.5 et 7%
  • Montant : en fonction de chaque profil
  • Durée de remboursement : maximum 7 ans (différé compris)
  • TAEG : déterminé par l’étudiant en fonction de ses capacités financières.

Montant des dépenses annuelles d’un étudiant

Les dépenses d’un étudiant ne se résument pas aux frais de scolarité. Ils comprennent tous les postes de la vie courante :

  • Les frais et droits de scolarité, d’assurances, du CVEC (contribution à la vie étudiante et de campus)
  • L’achat de matériel pédagogique
  • Le coût des dépenses de la vie courante : logement et charges associées, alimentation, habillement, téléphonie, internet, transport, loisirs

1. Moyenne des dépenses mensuelles de la vie courante

  • Logement et charges associées : entre 800€ et 1.000€
  • Dépenses du quotidien : environ 550€
  • Transport : environ 100€

Ces coûts sont indicatifs. Ils dépendent de plusieurs facteurs comme la ville, l’établissement d’enseignement choisi et le grade du cycle.

2. Budgets prévisionnels selon les établissements d’enseignement supérieur

Les budgets calculés ne sont qu’indicatifs. Ils concernent des études supérieures menées à Paris.

Établissements publics

Budget hors CVEC obligatoire de 92€, matériel pédagogique (lié à la formation), loisirs, internet et téléphonie :

Etablissement Frais d’inscription Dépenses du quotidien par an Total annuel
Université 1er cycle 170€ 18.000€ 18.170€
Ecole Centrale Paris 10.500€ 18.000€ 28.500€
Polytechnique 16.500€ 18.000€ 34.500€
Science Po 10.700€ 18.000€ 28.700€

Établissements privés

Budget hors CVEC obligatoire de 92€, matériel pédagogique (lié à la formation), loisirs et téléphonie :

  • Ecoles d’ingénieurs
Etablissement Frais d’inscription Dépenses du quotidien par an Total annuel
EFREI Paris 8.880€ 18.000€ 26.880€
ISEP 8.490€ 18.000€ 26.490€
EPITA 10.152€ 18.000€ 28.152€
  • Écoles de commerce — Business School
Etablissement Frais d’inscription Dépenses du quotidien par an Total annuel
HEC Paris 15.850€ 18.000€ 33.850€
ESSEC Business 15.267€ 18.000€ 33.267€
EMLV Paris la Défense 8.380€ 18.000€ 26.380€

Etudiants : Découvrez les crédits et Microcrédits Floa Bank
Demande sans engagement, immédiate, 100% en ligne - 100€ à 75.000€ à partir de 0,5% TAEG

FAQ

Vous avez 3 options, demander un prêt garanti par l’Etat à hauteur de 15 000 €, solliciter la LDME pour bénéficier de leur fond de garantie cautionnant les prêt étudiants, ou bien encore via votre école si elle a conclu des accords de cautionnement bancaire.

Le dernier rapport de la FAGE (Fédération des associations générales étudiantes) évalue les frais d’étude à une moyenne à 2 361 € mensuels. Le poste le plus couteux à part les frais d’inscription et de scolarité est le logement, soit 40 à 50% du budget.

Demander des aides de la CAF (APL), de Loca Pass ou l’aide Mobili Jeunes pour les alternants permet de réduire la facture.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.