Estimer ma future mensualité

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement

Dernière modification le

Comment obtenir de l’argent en étant au chômage ?

Une personne au chômage peut demander un mini prêt ou un micro crédit social pour faire face à un besoin d’argent. Il est aussi possible de bénéficier d’alternatives aux crédits comme le paiement en plusieurs fois, le paiement différé, la vente de biens ou le prêt familial.

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

CréditsMini prêt, micro crédit social, crédit renouvelable
AlternativesPaiement en plusieurs fois ou différé, vente d’objets, prêt entre particuliers
AidesAides à la mobilité, Aides à la réinsertion professionnelle

💡 Est-il possible de souscrire un crédit en étant au chômage ?

Le chômage est souvent associé à une certaine forme d’austérité, et à raison puisque les revenus par rapport au précédent emploi diminuent.

Néanmoins, en cas de besoin d’argent, il n’est pas impossible de pouvoir souscrire un crédit. En effet, les organismes de crédit ne se basent pas uniquement sur la situation professionnelle pour donner leur accord.

Ils se basent également sur le niveau d’épargne du demandeur, sur son ratio charges/revenus, sur l’apport ou le garant qu’il peut présenter.

Au final, c’est le niveau de solvabilité du dossier qui sera analysé. Un chômeur peut très bien emprunter sans soucis, même s’il est vrai que les établissements préfèrent les profils à la situation professionnelle plus stable.

Quels conseils pour les personnes au chômage ayant besoin d’argent ?

Selon nous, il n’est pas idéal de s’engager sur un prêt au montant trop important (plus de 3 000€) tant que votre situation ne s’améliore pas, si tant est que le prêteur accepte un dossier fragile.

Par s’améliorer, nous entendons que vous retrouviez un emploi stable, de préférence en CDI, pour être assuré de pouvoir réellement vous engager sur le long terme et sur un gros emprunt.

Cependant, si le besoin est réellement trop urgent, mais que dans le même temps votre situation financière présente et future vous permet d’être serein quant au remboursement du potentiel crédit, il existe un certain nombre de solutions disponibles.

🔎 Quels crédits pour les personnes au chômage ?

Une personne sans emploi dispose de plusieurs solutions pour faire face à un besoin d’argent :

  1. Le mini prêt
  2. Le micro crédit social
  3. Le crédit renouvelable

Le mini prêt est-il intéressant pour les personnes au chômage ?

Comme son nom l’indique, le mini prêt met à la disposition des emprunteurs de petits montants (entre 100€ et 3 000€), sur de petites durées de remboursement (souvent sur 3 mois).

Pour cette raison, il est assez facile de l’obtenir, notamment auprès d’organismes spécialisés présents 100% en ligne tels que FLOA, Finfrog ou Moneybounce.

Le traitement du dossier est accéléré grâce à des démarches dématérialisées et des méthodes de vérification de la solvabilité simplifiées (RIB, carte d’identité et identifiants bancaires sont les seuls justificatifs requis).

Les fonds peuvent donc être débloqués en 24 heures (option payante ou gratuite) pour les organismes les plus performants. Il est donc parfait pour les situations urgentes.

Son taux d’intérêt est son principal défaut, puisqu’il est très important (entre 10% et 22%). Cependant, à la vue des sommes engagées et des courtes durées de remboursement, le coût final n’est pas exubérant.

Simulation de mini prêts

MontantDuréeTauxCoût final
2 000€4 mois10%42€
300€4 mois20.9%13€

Le micro crédit social est-il idéal pour les personnes au chômage ?

Ce prêt, proposé par des banques par l’intermédiaire d’associations, est l’équivalent d’un mini prêt, sauf que son obtention est conditionnée par le projet censé être financé et que son coût final est beaucoup moins élevé.

Le projet financé doit être de nature à améliorer la situation sociale ou professionnelle du demandeur. Cela peut être le paiement de frais médicaux non pris en charge ou encore par le financement d’une formation.

Son obtention est par conséquent plus complexe que celle du mini prêt. Des justificatifs de revenus seront demandés, et une étude bien plus poussée du profil financier du demandeur sera effectuée.

Cela dit, ce prêt est disponible, de par sa nature sociale, pour un plus grand nombre de personnes, interdits bancaires inclus (contrairement au mini prêt).

Le montant est en général plafonné à 12 000€, à rembourser sur 60 mois maximum. Le taux d’intérêt est en moyenne de 4%. Les fonds sont débloqués 14 jours après la signature du contrat. Il est donc moins approprié que le mini prêt pour une urgence, mais en même temps bien plus sécurisé.

Les associations et organismes qui agissent en qualité d’intermédiaires sont par exemple Le Crédit Municipal, Emmaüs, les Restos du cœur, la Croix Rouge, l’UNAF ou l’ADIE (pour des projets liés à la création d’une entreprise).

Simulation de micro crédits sociaux

MontantDuréeTauxCoût final
400€12 mois0%0€
1 500€48 mois4.9%155€

Le crédit renouvelable est-il adapté aux personnes au chômage ?

Le crédit renouvelable n’est pas un crédit que l’on conseillerait habituellement aux profils plutôt risqués, mais nous pensons qu’il peut servir pour un achat déterminé, ponctuel et important.

Ici, nous parlons principalement des crédits renouvelables pouvant être obtenus directement en magasin. Ce sont les plus faciles et les plus rapides à obtenir pour une personne au chômage.

La majorité des grandes enseignes le commercialisent, comme Le Printemps, Darty, Décathlon ou Auchan par exemple. Elles développent des partenariats avec des spécialistes comme FLOA, Cetelem ou Cofidis.

Ils peuvent être obtenus le jour de la demande, mais les fonds ne pourront être utilisés que dans le magasin en question et pour des achats de moins de 3 000€.

Les seuls justificatifs demandés sont le RIB et la carte d’identité, le reste se fait sur du déclaratif. Bien sûr, la présence ou non dans les fichiers FICP (interdits bancaires) est vérifiée, mais c’est la seule vérification liée à la solvabilité.

Vous devinez donc une facilité d’obtention assez déroutante. C’est pourquoi vous devez rester vigilant avec ce type de prêt. Ils sont responsables d’un grand nombre d’interdictions bancaires.

🔁 Quelles alternatives aux prêts classiques ?

3 alternatives principales valent le détour selon nous :

  1. Le paiement en plusieurs fois
  2. Le paiement différé
  3. Le prêt entre particuliers

Qu’est-ce que le paiement en plusieurs fois ?

Le paiement en plusieurs fois consiste à étaler son règlement sur 3 mois maximum.

De nombreux organismes proposent un échelonnement sur 2, 3 et 4 fois (au-dessus, cela devient un crédit renouvelable). Pour en profiter, le client choisit le nombre d’échéances sur le terminal ou la page de paiement du commerçant.

Ce type de financement est considéré comme un crédit, il est encadré par le code de la Consommation. Le montant est défini par chaque commerçant en accord avec l’organisme qui octroie le prêt. Les frais sont généralement nuls et entièrement pris en charge par le commerçant.

Qu’est-ce que le paiement différé ?

Le paiement différé offre la possibilité de régler ses achats à une date ultérieure, et d’en bénéficier directement. En général, la dépense est reportée à la fin du mois.

Par exemple, la carte Cdiscount propose l’option Report d’un mois avec le choix de la date de prélèvement. Selon les offres, il est possible de payer deux voire trois mois après l’achat.

Qu’est-ce que le prêt entre particuliers ?

Le prêt entre particuliers consiste à emprunter de l’argent en dehors du système bancaire, le plus souvent auprès d’un proche ou d’un membre de sa famille.

À partir de 5 000€ empruntés, l’emprunteur est toutefois obligé de déclarer la somme au fisc. Et si le prêt consenti est assorti d’intérêts, le prêteur est lui aussi tenu de le déclarer.

À partir de 1 500€, il est recommandé de signer un contrat ou une reconnaissance de dettes pour se prémunir de tout litige.

💰 Quelles sont les aides de l’État pour les personnes au chômage ?

Les aides de l’État ne doivent surtout pas à être négligées, surtout si le besoin d’argent concerne un meilleur accès à la mobilité, l’accès à une formation ou la création d’entreprise par exemple.

Quelles sont les aides à la mobilité pour les personnes au chômage ?

Aide à la mobilitéHébergement : 31,20€/mois
Repas : 6,25€/jour
Frais déplacement : 0,23€/km
Aide pour le permis BJusqu’à 1 200€
Réduction SCNFJusqu’à la gratuité

L’aide à la mobilité pour les demandeurs d’emploi peut couvrir divers frais.

Par exemple, la prise en charge de l’hébergement lié à la recherche d’emploi (ou la reprise d’activité ou la formation) est de 31,20€ par nuit, tandis que les repas sont remboursés à 6,25€ par jour. Les frais kilométriques sont également pris en charge à hauteur de 0,23€ par kilomètre.

La réduction SNCF peut atteindre 75% du prix du billet, et l’aide au financement du permis B peut atteindre 1 200€. N’oubliez pas que les aides régionales peuvent proposer des aides supplémentaires, et que les montants exacts varient selon les situations.

Les Hauts de France, grâce à “Pass’Emploi”, rendent par exemple gratuite l’utilisation des transports en commun effectuée dans le cadre d’un entretien d’embauche.

Quelles sont les aides à la formation pour les personnes au chômage ?

Aide Individuelle
à la Formation (AIF)
Totalité des frais de formation
Formation de Remise
à niveau professionnel (AFPR/POE)
Jusqu’à 3 200€
Compte Personnel
de Formation (CPF)
500€/an
Rémunération de fin
de Formation (RFF)
Jusqu’à 723,36€/mois
Allocation de Retour
à l’Emploi Formation (AREF)
Identique aux indemnités chômage perçues
Aide à la Validation
des Acquis d’Expérience
Montant moyen de 640€

Nombreuses sont les aides à la formation pour les chômeurs.

Les montants varient selon la formation envisagée, son coût ainsi que selon le niveau des indemnités chômage perçues au moment de la demande.

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :

Estimer ma future mensualité

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement