Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement

Mis à jour le

 · 

Par

Quels sont les frais associés au découvert bancaire ?

Le découvert est un service proposé par les banques entraînant des frais avec un taux d’intérêt moyen d’environ 15%. Son dépassement augmente ce taux et implique d’autres dépenses : commissions d’intervention, rejet de prélèvement, etc.

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

Frais de découvert

: l’essentiel

Les types de découvertAutorisé ou non autorisé
Les coûts et les majorationsAgios, frais de dossier, etc.
Les frais de découvertBanque Populaire, BoursoBank, etc.
Comment les éviter ?Négocier avec son banquier
Les alternativesSouscrire un crédit à la consommation

Les frais de découvert

Facilité de caisse : inférieure à 1 mois

Découvert occasionnel : de 1 à 3 mois

Découvert autorisé : permanent et convenu avec la banque

Découvert non autorisé : dépassement du montant autorisé par la banque

Découvert de plus de 3 mois : devient un crédit à la consommation

Il existe différents types de découverts. Premièrement, la majorité des banques proposent à leurs clients, professionnels comme particuliers, une facilité de caisse. Elle permet d’avoir un solde négatif pour une durée maximale de quelques jours, souvent une dizaine, par mois.

Le découvert est un service concédé par certaines banques. Il concerne une période comprise entre 30 jours et 3 mois maximum et le montant comme les agios(intérêts à payer) dépendent du client et de ses besoins.

On parle de découvert autorisé quand le client respecte les modalités (montant en solde négatif, durée, remboursement, etc.) et découvert non autorisé quand il les dépasse, peu importe de quel montant ou pour combien de temps. Le découvert non autorisé entraîne des frais supplémentaires.

Enfin une banque peut accorder un découvert exceptionnel pour un client. Il permet de déroger aux modalités convenues pour l’autorisation de son découvert sur une courte période et de façon exceptionnelle.

Coût d’un découvert

Le découvert entraîne invariablement des frais :

  • TAEG/TEG/Agios : le taux d’intérêt à payer sur le montant actuellement en découvert. Il s’agit d’un pourcentage variant pour chaque banque et chaque client, généralement compris entre 10% et 20%
  • Minimum forfaitaire agios : le montant d’agios minimums à régler en cas de découvert, si le TAEG du montant négatif ne dépasse pas ce montant
  • Frais de dossier : le montant prélevé pour s’occuper de vérifier que le découvert respecte les modalités à tout moment

De plus, le dépassement d’un découvert (ou découvert non autorisé) rajoute des frais :

  • Majoration du taux d’intérêt (TAEG/agios) : en cas de dépassement, la plupart des banques augmentent leur taux jusqu’à la limite légale du taux d’usure en vigueur.
  • Commission d’intervention : frais appliqués pour chaque opération effectuée sur un compte avec un solde négatif. La plupart des banques proposent un tarif de 8€ par opération avec une limite de 10 opérations par mois. Néanmoins, ce montant peut être réduit, voire gratuit, pour les personnes en situation financière fragile.
  • Lettre d’information : en cas de dépassement du découvert, la banque envoie une lettre facturée à son client aux alentours de 14€.
  • Chèque rejeté pour manque de provision : lorsqu’un client tente de régler par chèque avec un solde négatif, la banque prélève 50€ supplémentaire pour un montant de 50€ et 30€ pour un montant inférieur.
  • Rejet de prélèvement pour solde insuffisant : lorsqu’un client tente de régler ou retirer de l’argent d’un compte négatif par un autre moyen que chèque, la banque prélève un montant correspondant (avec une limité à 20€).

Voici un tableau résumant l’ensemble des frais appliqués pour des situations de découvert autorisé et non autorisé :

Type de fraisMontant moyen
Taux nominal d’intérêts débiteurs du découvert autoriséSelon le client et la banque (souvent entre 15 et 20%)
Taux nominal d’intérêts débiteurs du découvert non autoriséTaux de l’usure actuel
Commission d’intervention (découvert non autorisé)8€ par opération (limite de 10 opérations par mois)
Coût lettre d’information (découvert non autorisé)14€
Rejet de prélèvement solde insuffisant• Montant du prélèvement (pour un montant < 20€)
• 20€ (pour un montant > 20€)
Chèque rejeté pour manque de provision• 30€ (pour un montant < 50€)
• 50€ (pour un montant > 50€)

Calculer les frais de son découvert

Pour un découvert, les banques peuvent proposer deux formes d’agios :

  • Des agios fixes avec des montants fixes
  • Des agios proportionnels, calculés sur les caractéristiques du découvert

Exemple du calcul des agios de découvert

La formule pour calculer les agios de découvert est la suivante : (montant du découvert x durée du découvert x TAEG de la banque) / nombre de jours dans l’année actuelle

Prenons l’exemple d’un découvert autorisé par la banque avec les modalités suivantes :

  • 1.000€ de découvert autorisé
  • 90 jours de découvert autorisé
  • Taux appliqué par la banque de 10%

Pour un client ayant un découvert de 1.000€ pendant 60 jours d’affilée, il devra par conséquent payer des frais de : (1.000 x 60 x 10%) / 365 = 16.50€.

Pour un découvert non autorisé, la formule reste la même, mais le taux augmente :

  • 1.000€ de découvert non autorisé
  • 60 jours de découvert non autorisé
  • Taux de l’usure à 15%

Pour un client ayant 1.000€ de découvert non autorisé pendant 60 jours, il devra payer des agios de : (1.000 x 60 x 15%) / 365 = 25€.

Les frais de découvert des établissements financiers

La plupart des banques traditionnelles et nouvelles banques en ligne proposent maintenant un service de découvert afin d’offrir une plus grande liberté à leurs clients, surtout professionnels. Leurs tarifs et conditions varient beaucoup.

Les frais de découvert des banques

Voici un tableau comparatif des frais moyens de découvert appliqués par des banques traditionnelles :

BanqueTaux débiteurAgios moyensCommission d’interventionFrais de dossier
Crédit MutuelSelon profilNon communiqué8€/opération (client lambda)Non communiqué
Caisse d’ÉpargneEnviron 14%4€/trimestre8€/opération15€
SGEntre 5% et 21%7€/trimestre8€/opérationNon communiqué
Banque postale15% ou 16%1,5€/trimestre7€/opérationGratuits
BNP ParibasSelon profil7€/trimestre8€/opération• 45€ (montant < 5.000€)
• 60€ (montant > 5.000€)
Crédit AgricoleSelon profil1,5€/trimestre8€/opérationNon communiqué
LCLEntre 5% et 20%1€/trimestre8€/opérationGratuits

Les frais de découvert des établissements en ligne

Les nouvelles banques en ligne ont l’avantage d’avoir moins de frais physiques, permettant des tarifs souvent préférentiels par rapport aux banques traditionnelles.

Voici un tableau résumant les différents frais liés au découvert proposés par des banques en ligne :

BanquesTaux d’intérêt découvert autoriséAgios moyensFrais de dossierCommissions d’intervention
BoursoBank7%Non communiquéNon communiquéGratuites
Fortuneo7%Non communiquéNon communiquéGratuites
BforBank7%Non communiquéNon communiquéGratuites
Monabanq8%Non communiquéNon communiqué8€/opération
Hello bank!8%4,5€/trimestreGratuitsGratuites
ING8%2€/moisGratuitsGratuites
Orange Bank8%Non communiquéNon communiquéGratuites

Comparatif des frais de découverts des établissements financiers

Les banques en ligne permettent de réduire les frais, proposant des tarifs plus avantageux que la plupart des autres banques. Elles sont par conséquent les offres les plus intéressantes pour obtenir les meilleures modalités de découvert.

Voici un tableau résumant les frais moyens des offres les plus intéressantes parmi les banques en ligne et traditionnelles :

BanqueTaux débiteurAgios forfaitaires minimumsCommission d’interventionFrais de dossier
Hello bank!8%4,5€ / trimestreGratuitsGratuits
ING8%2€ / moisGratuitsGratuits
BforBank7%Non communiquéNon communiquéGratuits
Banque postale15% ou 16%1,5€/trimestre7€/opérationGratuits
LCLEntre 5% et 20%1€/trimestre8€/opérationGratuits
Banque populaireEnviron 18%15€ (montant < 400€)8€/opérationGratuits

Comment éviter les frais de découvert ?

Le seul moyen d’éviter les frais de découvert est de ne pas avoir de solde bancaire négatif. Il existe toutefois des alternatives plus avantageuses comme les crédits à la consommation. Néanmoins cela implique de savoir à l’avance que l’on va avoir besoin de fonds rapidement.

Négocier son découvert

La majorité des établissements bancaires accordent des conditions spécifiques à chaque client concernant leur autorisation de découvert. Cela s’explique par les besoins différents de chaque client et de leur solvabilité.

Un client professionnel générant des dizaines de milliers d’euros chaque mois aura évidemment un plus grand découvert autorisé qu’un particulier au SMIC.

Pour obtenir une autorisation de découvert, il faut obligatoirement s’entretenir avec un conseiller de la banque. C’est à ce moment-là qu’il faut négocier ses conditions en fonction de ses besoins.

Les alternatives au découvert

La principale alternative au découvert est le crédit à la consommation. Ce dernier regroupe de nombreux sous types de crédits comme :

  • Crédit revolving (ou réserve d’argent ou crédit renouvelable) : permets d’emprunter jusqu’à 75.000€ sur des durées de plusieurs années et avec un taux avantageux (entre 5% et 15% en général)
  • Prêt personnel : permets d’emprunter également jusqu’à 75.000€ sans avoir besoin de fournir de justificatif d’achat. Il offre un taux moyen aux alentours de 5% sur de longues durées allant jusqu’à 7 ans.
  • Micro crédit : destiné aux personnes en situation financière instable (chômeurs, jeunes, autoentrepreneurs), il permet de débloquer quelques milliers d’euros très rapidement.

Voici un tableau récapitulatif de différents crédits de consommations et leurs principales caractéristiques :

OrganismeMontant maximumDurée maximumTaux moyenDélai d’obtentionFonctionnalités
Coup de Pouce – FLOA2.500€90 joursEnviron 2%24h• Inscription 100% en ligne
• Pas besoin de justificatifs
La Banque Postale – Prêt personnel Projet21.500€5 ans5%8 à 15 jours• Accompagnement individuel
• Réponse rapide
• Inscription en ligne
Mon extra prêt – Ma French BankEnviron 5.000€20 mois17%Dès validation du dossier• Banque 100% en ligne
• 3 types de mensualités
Carte Visa Facelia – Banque Populaire8.000€3 ans10%Après rendez-vous• Garanties incluses
• Ajustement des mensualités

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement