Estimer ma future mensualité

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement

Dernière modification le

Comment faire une demande de crédit pour interdit bancaire en Belgique ?

Il est possible de souscrire un prêt en Belgique et à l’étranger en étant en FICP ou en situation d’interdit bancaire. L’ouverture du marché européen rend possible l’accès du crédit à l’étranger. Contracter un prêt en dehors de la France représente, malgré tout, certains risques qu’il faut prendre en compte (les taux d’intérêt variables, des clauses d’emprunt différentes, etc.).

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

Est-ce possible ?Oui
ConditionsBanque n’a pas connaissance de l’interdit bancaire, demandeur a accès au crédit, fournir les justificatifs de revenu
Pays alternatifsSuisse, Andorre, Luxembourg, etc.

Pourquoi emprunter à l’étranger ?

Emprunter à l’étranger peut-être une solution lors d’un achat immobilier local ou pour trouver un taux plus intéressant qu’en France.

Pourquoi emprunter en Belgique en étant interdit bancaire ?

L’inscription au fichier FICP est uniquement valide en France. Une personne interdite bancaire peut donc emprunter en Belgique. Il faut savoir que les taux sont généralement un peu plus élevés qu’en France.

Accéder au crédit à l’étranger tout en étant fiché FICP en France est possible. Cette décision de demande d’un nouveau prêt doit être faite dans le cadre d’une démarche raisonnable et responsable et ne doit, en aucun cas, participer à un endettement supérieur qui ne dégraderait plus encore la situation personnelle de l’emprunteur.

Une filiale étrangère d’une banque française a tout à fait le droit de demander la situation FICP d’un client. Emprunter à l’étranger en étant interdit bancaire est tout à fait possible si :

  • La banque étrangère n’a pas connaissance du fichage FICP
  • Le demandeur a droit au crédit dans le pays étranger
  • Les justificatifs de revenus peuvent être remis

Quels sont les avantages et inconvénients d’emprunter en Belgique ou à l’étranger ?

Chaque membre de l’Union européenne a ses propres règles en matière de crédit, bien que certaines soient communes.

Les avantages

Emprunter en Belgique ou dans un autre pays permet de :

  • Gérer le remboursement d’un achat immobilier depuis la banque du pays de l’investissement
  • Contourner le fichage FICP
  • Taux d’intérêt parfois plus intéressant

Les inconvénients

  • Impossibilité de contracter un prêt à taux zéro en France
  • Défiscalisation souvent compliquée
  • Obligation de déclarer son compte à l’étranger aux services fiscaux Français
  • Clauses contractuelles moins avantageuses
  • Barrière de la langue

Quels sont les risques d’emprunter à l’étranger ?

Bien que de prime abord attractive, l’emprunt à l’étranger comporte malgré tout des risques :

  • Taux de change fluctuant au jour le jour
  • Clauses particulières différentes, notamment en ce qui concerne le remboursement anticipé qui est encadré en France et ne l’est souvent pas à l’étranger
  • Risques d’arnaques avec obligation de payer des frais de dossier avant la mise à disposition de l’argent, banque véreuse

Conseil

Avant d’emprunter auprès d’une banque étrangère, toujours vérifier sa légitimité : enregistrement, renommée, ancienneté.

L’obligation de déclarer son compte à l’étranger

Dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent et pour contrer l’évasion fiscale, l’administration fiscale Française oblige toute personne dépositaire d’un compte bancaire à l’étranger à en faire la déclaration auprès de ses services.

Une amende de 1.500€ par compte bancaire non déclaré peut être réclamée. Celle-ci peut être majorée à plus de 10.000€ si le pays ne possède pas d’accord contre l’évasion fiscale, le blanchiment et la fraude.

Attention

Ne pas déclarer un compte à l’étranger à l’administration fiscale peut entraîner une amende entre 1.500 € et 10.000€.

Comment emprunter à l’étranger en ligne ?

Internet a participé au développement du crédit en ligne à l’étranger. Sachez que cette option est toujours risquée si l’on ne vérifie pas l’ancienneté de la banque, sa fiabilité et son enregistrement légal dans son pays d’origine.

Est-il possible d’emprunter à l’étranger en ligne ?

Tout comme il est possible d’emprunter en France, un emprunt bancaire peut s’effectuer dans n’importe quel pays.

Quelle est la procédure pour emprunter de l’argent à l’étranger en ligne ?

Une banque en ligne, tout comme une banque physique, demande des justificatifs de revenus et oblige parfois la prise d’une hypothèque sur le bien concerné ou des cautions personnelles plus importantes qu’en France. La procédure est plus ou moins identique à celle pratiquée dans l’hexagone :

  • Demande en ligne
  • Envoi de justificatifs
  • Étude personnalisée
  • Accord
  • Mise à disposition des fonds

Certains pays ne pratiquent pas le délai de rétractation de 14 jours.

Quels sont les justificatifs nécessaires ?

Comme pour tout crédit national, les banques étrangères demandent la remise de justificatifs :

  • Pièce d’identité
  • Attestation de domicile
  • Justificatifs de revenus

Elles peuvent également demander un permis de séjour, contrat de travail, lettre de l’employeur, lettre de recommandation bancaire, etc.

Quelles sont les solutions pour emprunter en FICP ?

Il existe quelques solutions pour emprunter lorsque l’on est FICP :

Solutions de micro crédit et prêt aidé pour personne en situation FICP

Simulation de plusieurs offres de micro crédit et prêt aidé pour une personne en situation de FICP ou d’interdit bancaire.

OrganismeMontantMensualitésTermeCoût total
Finfrog200€35€6 mois210€
Younited Credit600€1x 18€ et 3x 200€4 mois618€
Cashper500€500€1 mois500€
CAF1.000€Non précisé60 moisNon précisé

Présentation de l’Interdit bancaire et du FICP

Le fichage FICP et l’interdiction bancaire concernent uniquement la France. Ils interdisent ou rendent plus difficile l’accès au prêt à la consommation ou à l’emprunt immobilier, sans la levée de cette interdiction.

Le fichage FICP ou Fichier des Incidents de remboursements des Crédits de Particuliers, contient les informations sur les incidents de paiement d’une personne ainsi que les mesures prises pour faire face à une situation de surendettement.

Quelles sont les raisons de l’interdiction bancaire ?

L’inscription FICP/interdiction bancaire survient :

  • Suite au non-paiement consécutif de deux mensualités d’un crédit
  • Dans le cas d’une échéance impayée et non régularisée sous 60 jours
  • Après l’utilisation abusive d’un découvert autorisé et sa non-régularisation sous 60 jours pour un montant au moins égal à 500€
  • Par un défaut de remboursement d’un capital dû après mise en demeure du prêteur
  • Après le dépôt d’un dossier de surendettement

L’organisme de fichage bancaire : la Banque de France

La Banque de France centralise l’ensemble des personnes fichées FICP sur le territoire. Elle informe les organismes bancaires de la situation des personnes désirant ouvrir un compte bancaire ou souscrire un prêt.

La Banque de France gère également les dépôts de dossiers de surendettement des particuliers.

Comment contester un fichage à la Banque de France ?

Toute personne a la possibilité de contester son fichage à la Banque de France en saisissant le médiateur de la banque concernée ou en adressant un courrier à la CNIL (la Commission nationale de l’informatique et des libertés).

Quelles sont les conséquences pour accéder à un emprunt en étant interdit bancaire ?

Le fichage FICP rend difficile, voire impossible, l’accès au crédit. Certains organismes accèdent néanmoins aux demandes des personnes fichées, sous condition :

  • D’apporter un bien en garantie
  • D’avoir la possibilité d’intégrer un crédit d’une faible somme dans le reste à vivre
  • D’avoir une caution personnelle

En tout état de cause, aucune banque ni organisme de crédit n’accordent de prêt aux personnes interdites bancaires/FICP.

Quels sont les moyens pour sortir du FICP ?

Il y a lieu de distinguer la tenue du fichier de la demande de fichage. La tenue de ce fichier est gérée par la Banque de France, alors que l’inscription à ce dernier est demandée par le créancier.

La sortie du fichage FICP doit ainsi être initiée par la banque ou l’organisme de crédit qui a pris la mesure.

Plusieurs possibilités permettent de sortir de ce fichage :

  • Attendre le délai légal de sortie du fichage FICP
  • Solder ses dettes
  • Racheter les dettes avec un rachat de crédit

Quels sont les délais de sortie d’un FICP ?

La durée de l’inscription au fichier FICP est de 5 ans au maximum. En cas de règlement anticipé de la dette, l’inscription est annulée de façon anticipée.

Dans le cadre d’un dépôt de dossier de surendettement, l’inscription au fichier est automatique et est automatiquement annulée dans le cas d’un dossier incomplet ou irrecevable.

La durée de l’inscription varie selon les conditions du plan de redressement : plan conventionnel, rétablissement personnel avec ou sans liquidation judiciaire.

Comment sortir d’un interdit bancaire en soldant ses dettes ?

Il est tout à fait possible de sortir de ce fichage FICP en soldant l’intégralité des dettes. Plusieurs solutions permettent cette sortie et donc une radiation plus rapide du fichier FICP.

  1. Bénéficier d’un don ou d’un prêt entre particuliers (proche, famille, crowdfunding, etc.)
  2. Solliciter un micro crédit si la somme est peu élevée
  3. Se rendre au Crédit Municipal et obtenir un prêt sur gage
  4. Rachat de crédit
  5. Réaliser une vente à réméré de son logement (vente de son logement et y rester en tant que locataire)

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :

Estimer ma future mensualité

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement