Assurance vie décès

Simuler mon contrat d’assurance vie

Finaliser ma simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement

Délai versement assurance vie

Le délai maximal de versement pour donner suite à un rachat de son contrat d’assurance vie ou au décès de l’assuré est encadré par le code des Assurances. Il varie selon les organismes entre 3 jours et 2 mois. À la suite d’un décès, au-delà de ces deux mois de délai, le capital produit des intérêts dont le taux varie de 24 à 36%.

Un conseiller Meilleurtaux me rappelle gratuitement et sans engagement

•0€ de frais d’entrée et de sortie
•Versement et retrait libre
•Souscription 100% digitale
•dès 500€

Délai versement assurance vie

: l’essentiel

Délai paiement assurance vieDélai maximum de 2 mois selon le code des Assurances
Délai déblocage des fondsBanque en ligne entre 72h et 8j, banque traditionnelle entre 8j et 15j
Trois types de rachat d’assurance viePartiel, partiel programmé ou total
Délai rétractation de l’assurance vieDélai légal de rétractation fixé à 30 jours calendaires à partir de la signature du contrat

Délai paiement assurance vie

Le délai de versement dans le cas d’un rachat partiel ou total varie selon les organismes. Le code des Assurances prévoit cependant un délai maximum de 2 mois à réception de la demande pour virer la somme sur le compte bancaire de l’assuré.

Passé ce délai, l’assureur est soumis à verser des intérêts au taux légal pendant une période de deux mois. Au-delà de deux mois, le taux d’intérêt est doublé.

Durée pour un rachat partiel pour un contrat monosupport ou multisupport

Un rachat partiel sur un contrat monosupport est beaucoup plus rapide que sur un contrat multisupport.

Le délai de déblocage des fonds est bien inférieur à 2 mois. Il est stipulé dans les conditions générales de chaque contrat d’assurance vie. Le délai contractuel maximum constaté est d’un mois.

Dans une banque traditionnelle, il s’écoule en moyenne 8 à 15 jours entre la demande de rachat partiel et le virement des fonds. Le délai est plus long dans le cas d’un rachat total. En ligne, et selon les organismes, le délai pour un rachat partiel est souvent raccourci entre 72 heures et 8 jours, parfois 15 jours.

Par exemple, Generali : 72 heures tandis que Fortuneo : 10 à 15 jours.

Plusieurs raisons les justifient :

  1. Les assureurs doivent attendre la valorisation du contrat pour calculer les cotisations sociales et les plus-values fiscales
  2. À partir de 30.000€, les rachats font l’objet d’une vérification dans le cadre de la lutte contre le blanchiment. Le délai peut alors atteindre 6 jours contre 3 jours pour un montant inférieur à 30.000€
Type de délaisType de rachat
Délai Code des assurancesTous types de rachat : 2 mois
Délai contractuel moyenPartiel ou total : 1 mois
Délai standardTotal : 15 jours
Délai standardPartiel : 8 à 10 jours
En ligne< 30.000€ : 2 à 3 jours
Lutte contre le blanchiment> 30.000€ : 6 jours hors délai bancaires
Tableau récapitulatif des délais de versement d’un contrat d’assurance vie

Délai versement assurance vie sur compte courant

L’épargne détenue est disponible à tout moment. L’assuré peut effectuer un rachat partiel, programmé ou total.

  • Le rachat partiel : consiste à retirer une certaine somme du contrat
  • Le rachat partiel programmé : automatique selon la périodicité choisie.
  • Le rachat total : entraîne la résiliation du contrat.

Pour demander un rachat, l’assuré doit envoyer un courrier à l’organisme auprès de qui il a souscrit son assurance vie. La lettre doit stipuler un certain nombre d’éléments :

  1. Ses coordonnées personnelles
  2. Le nom de son contrat et la date de souscription
  3. Le montant du rachat
  4. Les modalités de versement (par exemple par un virement bancaire)
  5. Le choix de la fiscalité (imposition sur le revenu ou prélèvement libératoire)
  6. Le délai légal stipulé par le code des Assurances ou le délai contractuel précisé dans les conditions générales

Dès réception de ce document, le délai de versement commence à courir.

 OrganismeDélais indicatifs

Caisse d’épargne11 jours calendaires

Banque Populaire2 mois

Crédit Agricole1 mois

CNP5 jours calendaires

LCL30 jours

Cardif2 mois
Exemple de délais pratiqués selon les organismes bancaires

Délai versement assurance vie après décès

Au décès de l’assuré, l’assureur dispose d’un délai légal de 2 mois pour verser les fonds au bénéficiaire. Au-delà, le capital produit des intérêts dont le taux varie selon le retard : 24% dans les 2 premiers mois puis 36% au-delà de 2 mois. Ils sont versés à la Caisse des dépôts et consignation.

Pour percevoir les fonds, le bénéficiaire doit envoyer à l’assureur l’acte de décès de l’assuré accompagné d’un certain nombre de justificatifs : 1 RIB, 1 pièce d’identité du bénéficiaire, 1 certificat fiscal.

L’assureur a l’obligation de rechercher tous les bénéficiaires d’un contrat. Pour cela, il consulte le Répertoire national d’identification des personnes physiques afin d’identifier les assurés décédés.

Coordonnées bénéficiaires introuvables

Les coordonnées des bénéficiaires introuvables sont recherchées auprès des services de l’administration fiscale. Le notaire est tenu lui aussi d’informer les bénéficiaires et l’assureur.

Délai de rétractation versement assurance vie

Le délai légal de rétraction est fixé à 30 jours calendaires à partir de la signature du contrat.

Passé ce délai, le souscripteur doit procéder au rachat total du contrat, déduction faite des frais d’ouverture ou de versement. En revanche, si l’assuré a choisi la gestion pilotée et que l’assureur investit sur des unités de compte avant le terme du délai de rétractation, les éventuelles pertes en capital sont à la charge de l’assureur.

Date d’effet du contrat ou date de signature

Des assureurs prennent en compte la date d’effet du contrat et non la date de signature. Celle-ci est précisée dans les conditions particulières ou sur le certificat d’adhésion.

Pour renoncer à la souscription, l’assuré doit formuler sa décision par courrier recommandé avec accusé de réception à l’organisme. L’assureur dispose, dès lors de 30 jours, le cachet de la poste faisant foi, pour restituer le versement initial. Le droit de rétractation est circonscrit dans le temps. Il n’est plus possible ensuite d’y renoncer.

À défaut, il produira des intérêts au taux légal majoré de 50% jusqu’à 2 mois de retard. Après ce délai, le taux est multiplié par 2.

Délai légal de rétractation

Si l’organisme a omis de remettre au souscripteur un ou plusieurs documents obligatoires, comme la proposition d’assurance et/ou la notice d’information, le délai légal de rétractation peut éventuellement être allongé de 30 jours à compter de la date de remise.

Un conseiller Meilleurtaux me rappelle gratuitement et sans engagement

•0€ de frais d’entrée et de sortie
•Versement et retrait libre
•Souscription 100% digitale
•dès 500€

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :