Estimer ma future mensualité

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement

Dernière modification le

Quel est le montant maximal autorisé pour son découvert autorisé ?

Les organismes de crédits permettent aux clients de définir un découvert autorisé lors de l’ouverture d’un compte. Son montant varie entre 3 000€ et 6 000€, selon vos revenus et la politique de votre banque. Ce seuil peut être ajusté à tout moment. Les frais sont plafonnés à 8€ par opération, avec un maximum de 80€ par mois, réduits à 4€ par opération et 20€ par mois en cas de surendettement.

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

Découvert maximum autoriséSelon les revenus et l’organisme
MontantJusqu’à 6 000€
Durée3 mois consécutifs
TarificationsForfaitaire & Proportionnelle
Coût 8€ par opération, jusqu’à 80€ par mois
Coût rejet de chèque20€ à 50€

Quel est le montant d’un découvert autorisé ?

Le montant du découvert autorisé varie selon les organismes de crédit et n’est pas standardisé. Chaque établissement bancaire fixe sa propre limite maximale pour le découvert autorisé, adaptée aux revenus du demandeur. Cette limite peut être déterminée lors de l’ouverture du compte ou sur demande ultérieure.

En général, elle se situe entre 3 000€ et 6 000€, mais elle peut varier selon la politique de la banque et la situation financière du client.

Comment connaître le montant de son découvert autorisé ?

Pour connaître son découvert, il suffit de regarder sur son compte bancaire via le site Internet ou l’application de l’organisme. Il y a aussi la possibilité de regarder les détails du relevé de compte papier.

Quel est le montant du découvert autorisé par banques ?

BanquesMontant

Selon les revenus

Selon les revenus

Selon les revenus

Selon les revenus

Selon les revenus, jusqu’à 100% du salaire mensuel

Selon les revenus, jusqu’à 3 000€

Selon les revenus, jusqu’à 6 000€

De 100€ à 10 000€, selon la carte

Comment connaître les coûts de son découvert autorisé ?

Il existe deux types de tarification pour évaluer les coûts liés au découvert autorisé :

  • Forfaitaire : Un tarif fixé dans la convention de compte pour chaque période de découvert
  • Proportionnelle : Un tarif calculé en fonction de la durée, du montant et du taux d’intérêt du découvert

En outre, des agios proportionnels peuvent être appliqués, calculés en fonction du taux d’intérêt annuel global uniquement. Ces frais s’ajoutent aux frais de commissions d’intervention, ce qui peut entraîner des coûts considérables.

Depuis 2014, les agios sont plafonnés à 8€ par opération, avec un maximum de 80€ par mois. En cas de surendettement, ce plafond est réduit à 4€ par opération, pour un maximum de 20€ par mois.

En outre, des frais supplémentaires peuvent être facturés en cas de rejet de chèque ou de prélèvement :

  • 20€ pour le rejet d’un prélèvement ou d’un virement
  • 30€ pour le rejet d’un chèque d’un montant inférieur ou égal à 50€
  • 50€ pour le rejet d’un chèque d’un montant supérieur à 50€

Est-ce possible de contester ses coûts ?

Il est possible de contester les agios perçus par la banque. Il suffit d’effectuer une lettre de contestation des agios bancaires à l’organisme.

Quels risques en cas de dépassement du découvert autorisé ?

Lorsqu’un demandeur dépasse le découvert autorisé, il peut s’exposer à des risques importants :

Le premier risque sont les agios, la banque aura le droit de vous facturer des frais. Les frais de découvert s’élèvent généralement à 8 € par opération, la limite est fixée à 80 € par mois. Cela correspond aux commissions d’intervention.

En somme, plus le demandeur dépassera le seuil du découvert autorisé, plus le coût des agios sera élevé. Il est donc impératif de souvent vérifier le solde restant avant tout achat de bien.

Le deuxième risque intervient lorsque la banque refuse la demande de dépassement du découvert autorisé. Le créancier peut interdire les dépenses en rejetant chèques et virements de la personne concernée.

Si la personne souhaite dépasser son découvert autorisé pour régulariser des factures et que la banque refuse, alors apparaît une situation de défaut de paiement envers les autres organismes.

Dans le cas où c’est l’établissement qui refuse cette opération, des frais de rejet seront à payer (20€ à 50€ chaque opération).

Si le découvert autorisé dépasse les 3 mois, alors l’emprunteur écopera d’un crédit à la consommation. Ce dernier sera donc obligé d’assumer le paiement des mensualités.

De plus, il est possible que le découvert autorisé soit supprimé ainsi que la carte bancaire bloquée. Dans les cas les plus extrêmes, cela peut amener à la suppression du compte bancaire.

Quels sont nos conseils pour ne pas dépassé son découvert autorisé ?

Pour éviter de recourir au découvert bancaire autorisé, plusieurs mesures peuvent être prises. Tout d’abord, l’option d’opter pour une carte à autorisation systématique peut être envisagée.

Ce type de carte demande une validation à chaque transaction, ce qui permet de mieux contrôler les dépenses et d’éviter les découverts. Ensuite, il est important d’adopter une gestion financière responsable en se fixant un budget mensuel à ne pas dépasser.

Cette approche permet de mieux planifier ses dépenses et de limiter les risques de découvert. De plus, il peut être utile de se renseigner auprès de sa banque pour bénéficier d’offres spécifiques destinées aux clients rencontrant des difficultés financières.

Enfin, en cas de situation préoccupante, il est recommandé de contacter le centre communal d’action sociale pour obtenir des conseils et un soutien approprié. En combinant ces différentes mesures, il est possible de réduire significativement le risque de se retrouver en situation de découvert bancaire.

Est-ce possible de faire réviser son découvert autorisé ?

Il est tout à fait possible de faire réviser son découvert autorisé à la baisse ou à la hausse. Il suffit d’envoyer une révision du découvert par courrier à l’organisme.

La banque peut-elle réviser le découvert autorisé ?

La banque peut elle aussi réviser à la baisse le plafond ou la durée du découvert. En revanche, elle devra respecter les conditions prévues dans la convention de compte ou l’autorisation exceptionnelle de découvert.

Est-ce possible de résilier un découvert autorisé ?

Il est possible de demande la résiliation de l’autorisation de découvert par courrier à la banque.

Si cette dernière résilie l’autorisation de découvert de sa propre initiative, elle doit respecter les conditions prévues dans la convention de compte ou l’autorisation exceptionnelle de découvert.

Quelles sont les alternatives pour éviter un découvert ?

Diverses solutions sont disponibles pour éviter de se retrouver en découvert :

  • Opter pour un paiement échelonné afin de répartir les dépenses sur plusieurs mois
  • Envisager un prêt entre particuliers pour obtenir un soutien financier ponctuel
  • Recourir aux crédits à la consommation pour financer des besoins urgents ou des projets spécifiques

Comment fonctionne le paiement en plusieurs fois ?

Le paiement en plusieurs fois est une alternative notable si l’emprunteur dépasse son découvert autorisé.

Le paiement en plusieurs fois, appelé aussi paiement échelonné, est une facilité de paiement proposée par certains commerçants, en boutique ou sur Internet.

Le règlement peut se faire en 2, 3 mensualités ou 10, mais au-delà, il sera considéré comme un crédit à la consommation. La limite maximum du montant dépend de l’établissement dans lequel l’offre est souscrite.

Le paiement échelonné est possible :

  • Gratuit, c’est à dire, le paiement en plusieurs fois sans frais
  • Payant, des frais de dossier sont appliqués, on parle de paiement différé

Qu’est-ce que le prêt entre particuliers ?

Le prêt entre particuliers est une autre solution lors du dépassement du découvert autorisé. Il permet d’emprunter entre 1 000€ et 50 000€ pour une durée de remboursement pouvant aller jusqu’à 84 mois.

Dans une situation de surendettement, cette solution est la meilleure. Le peer to peer (P2P) fonctionne comme un prêt non affecté. Il sera donc possible, pour l’emprunteur, d’utiliser ce prêt pour effectuer l’achat qu’il souhaite. Cependant, ce dernier présente avantages et inconvénients.

Comment éviter un découvert avec un crédit à la consommation ?

Tous les crédits à la consommation sont des alternatives au dépassement du découvert autorisé, cependant, si l’emprunteur souscrit à un crédit, il devra respecter les engagements fixés.

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :

Estimer ma future mensualité

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement