Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement

Mis à jour le

 · 

Par

Comment payer à crédit sa piscine ?

Le choix du type de crédit piscine dépend de vos besoins et de votre situation financière. Si vous souhaitez obtenir le meilleur taux d’intérêt, le crédit travaux est la meilleure option. Si vous avez besoin d’une plus grande flexibilité, vous pouvez opter pour un crédit non affecté. Si vous souhaitez financer une piscine coûteuse, le crédit immobilier peut être une solution à considérer.

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

Crédits éligiblesPrêt travaux et prêt personnel
AlternativesCrédit immobilier et crédit renouvelable
MontantJusqu’à 75 000€
Taux d’intérêt moyenEntre 0.85% et 22%
Aides pour piscineNon

Quel crédit choisir pour financer la construction de sa piscine ?

L’achat et la construction d’une piscine nécessitent un budget important et le choix du crédit varie en fonction de son projet et du montant de la piscine envisagée :

1. Le prêt piscine affecté ou prêt travaux : le crédit est spécifiquement destiné au financement de travaux dans votre logement, dans ce cas une piscine. Il est généralement proposé par les banques et les organismes de crédit à la consommation. Son taux est avantageux (de 3.99% à 22% en 2024).

2. Le prêt personnel : crédit non affecté pouvant financer librement tous les types de projets, y compris la construction d’une piscine. Son taux est généralement plus élevé (0.85% à 22% en 2024) que celui du prêt travaux.

3. Le crédit renouvelable : peut représenter une solution pour financer une piscine peu coûteuse. Son montant est limité à 6 000€ et son taux est très élevé (2.90% à 22% en 2024).

4. Le crédit immobilier : dispose d’un taux avantageux (3.10% et 4.88% en 2024) et il peut être utilisé pour financer la construction d’une piscine coûteuse.

Comment choisir son crédit piscine ? Notre avis

Selon nous, le crédit piscine affecté (crédit travaux) est le type de crédit le plus intéressant pour financer la construction d’une piscine, mais il est également le plus restrictif. C’est le type de prêt le moins cher, car il est garanti par l’achat de la piscine.

Les crédits non affectés, comme le prêt personnel et le crédit renouvelable sont des options plus flexibles, mais plus coûteuses. Le crédit renouvelable est une solution à réserver dans des situations exceptionnelles et peut être utile si vous n’avez pas d’autres options.

Le crédit immobilier peut être une option à considérer pour financer la construction d’une piscine coûteuse. Cependant, c’est un engagement à long terme et les mensualités peuvent être élevées. Il est important de bien peser le pour et le contre avant d’en souscrire un.

Quels sont les taux actuels pour un crédit ?

Type de créditTaux en 2024
Prêt personnel0.85% à 22%
Crédit renouvelable2.90% à 22%
Prêt travaux3.99% à 22%
Crédit immobilier3.10% à 4.88%
Les taux variant selon les conditions du prêt et le profil, ces informations sont des exemples approximatifs.

Les taux pour un crédit piscine varie en fonction du type de prêt envisagé :

  • Pour un prêt travaux, les taux varient entre 3.99% et 22% avec un taux moyen de 6% à 7%
  • Pour un prêt personnel, les taux sont compris entre 0.85% et 22%, avec une moyenne autour de 6%
  • Pour un crédit renouvelable, les taux sont plafonnés à 22%

Quelle durée pour son prêt piscine ?

En général, la durée des prêts piscine varie entre 5 ans et 25 ans. La durée d’un prêt piscine varie en fonction de plusieurs facteurs, dont :

  • Le montant : plus le montant du prêt est élevé, plus la durée doit être longue pour pouvoir le rembourser
  • Les mensualités que vous pouvez vous permettre : si vous souhaitez des mensualités plus faibles, vous devrez choisir une durée plus longue
  • Votre âge : si vous êtes jeune, vous aurez plus de temps pour rembourser votre prêt
  • Du type de prêt : affecté (jusqu’à 10 ans), non affecté (jusqu’à 10 ans), immobilier (25 ans)

Comment choisir au mieux la durée de son crédit ?

Pour choisir la durée de votre prêt piscine, il est important de :

1. Calculer le coût total du prêt en tenant compte de son montant, de son taux d’intérêt et de sa durée. Cela vous permettra de déterminer le montant des mensualités que vous devrez payer.

2. Comparer les offres de différentes banques pour trouver la meilleure durée et le meilleur taux d’intérêt. N’oubliez pas de prendre en compte les frais annexes, tels que les frais de dossier et les frais de garantie.

Comment estimer le coût de son crédit piscine sur 5, 120 et 240 mois ? Notre simulation

Type de piscineGonflableEnterrée (en kit)Enterrée (professionnel)
Montant du prêt500€20 000€50 000€
Durée5 mois120 mois240 mois
TAEG Fixe8.3%4.58%1.62%
Mensualités102€225€241€
Coût total du crédit510€24 350€58 405€
Source : Estimations réalisées par Gotoinvest

🤷‍♀️ Est-ce une bonne idée d’acheter une piscine à crédit ?

La construction d’une piscine à crédit peut être intéressante car :

  • La piscine augmente la valeur foncière de votre bien
  • Cela vous évite d’avoir à puiser dans vos économies

Est-ce possible de financer sa piscine sans crédit grâce à son épargne ?

Le compte épargne logement (CEL) est un produit d’épargne réglementé par l’État. Pour ouvrir un CEL, un premier versement de 300€ est nécessaire. Son taux d’intérêt est de 2% à 2.25% en 2024.

Le CEL peut être utilisé pour anticiper un projet immobilier, mais il permet également de bénéficier d’un prêt à un taux privilégié pour financer — entre autres — l’achat d’un bien immobilier, la construction d’une maison, ou la réalisation de travaux.

Ce compte épargne étant plafonné à 15 300€, il ne pourra aider que partiellement au financement de certaines piscines (piscine maçonnée, piscine naturelle, etc.).

Quel budget prévoir pour une piscine ?

Type d’installationCoût
Piscine hors-solEntre 1 500€ et 10 000€
Piscine coqueEntre 15 000€ et 30 000€
Piscine semi-enterrée et creuséeEntre 6 000€ et 45 000€
Piscine intérieure30 000€ et 100 000€

Les coûts d’installation d’une piscine dépendent du type de piscine construit et de sa taille. En moyenne le budget à prévoir pour l’installation d’une piscine est de 1 500€ à plus de 30 000€1 :

  • Piscine hors-sol : modèles les moins chers avec un prix compris entre 1 500€ et 10 000€
  • Piscine coque : modèles plus onéreux avec un prix compris entre 15 000€ et 30 000€
  • Piscine semi-enterrée et creusée : modèles les plus chers avec un prix compris entre 6 000€ et 45 000€
  • Piscine intérieure : modèles les plus luxueux et les plus chers avec un prix compris entre 30 000€ et 100 000€

La demande de devis pour l’installation d’une piscine peut s’effectuer en ligne ou en magasin.

Existe-t-il des aides pour l’installation d’une piscine ?

Il n’existe pas d’aides à l’installation d’une piscine.

Quel budget prévoir pour les équipements de votre piscine ?

En plus du coût de construction de la piscine, il faut prévoir des frais annexes, notamment :

  • Les équipements d’entretien, tels qu’un aspirateur ou robot de piscine, une bâche de protection, etc. Le coût peut varier de 100€ à 1 000€.
  • Les équipements de sécurités, tels qu’une alarme, une barrière amovible, une couverture de piscine, etc. Le montant peut aller de 250€ à 2 000€.

La sécurité concernant les piscines privées enterrées est strictement encadrée par la loi.

Chaque propriétaire de piscine doit mettre en place au moins un équipement de sécurité parmi une barrière de protection, un système d’alarme, une bâche de sécurité ou un abri.

Si l’un de ces 4 dispositifs n’est pas installé, le propriétaire s’expose à une amende de 45 000€.

Comment faire un crédit piscine ?

Pour financer vos travaux de piscine, vous devez :

1. Faire une simulation en ligne : cela vous permettra de connaître le montant du crédit que vous pourrez obtenir, le taux d’intérêt appliqué et la durée de remboursement.

2. Constituer votre dossier : une fois, avoir choisi le prêt qui vous convient, vous devez constituer votre dossier de demande de crédit. Les banques demanderont les documents suivants :

  • Un justificatif d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • Un RIB
  • Une attestation de revenus
  • Un devis (dans le cadre d’un prêt travaux)

Selon la situation personnelle de l’emprunteur, d’autres justificatifs sont susceptibles d’être demandés.

3. Faire une demande de prêt : une fois que votre dossier est complet, vous pouvez faire la demande de prêt piscine. Vous pouvez la déposer en ligne, par courrier ou en agence.

4. Attendre la réponse de l’établissement de crédit : l’organisme de crédit examinera votre dossier et vous donnera une réponse dans un délai de quelques jours. En cas de réponse favorable, vous pourrez signer l’offre et recevoir les fonds.

Est-ce qu’il faut un permis de construire pour installer une piscine ?

Certains types de piscines requièrent un permis de construire obligatoire. C’est le cas des piscines intérieures ou sous un abri de plus de 20m², des piscines non couvertes de plus de 100m² et de 60cm de hauteur, ou des piscines avec abri de plus de 1.80m de hauteur.

Quelles différences entre installer une piscine dans une résidence principale ou secondaire ?

L’installation d’une piscine est réglementée par le Code de l’urbanisme que ce soit dans une résidence principale ou secondaire. Selon le type de piscine installée, un permis de construire peut être requis.

De plus, il sera important de vérifier si la construction respecte la distance réglementaire avec les voisins, ou le type de réglementation spécifique à la piscine (enterrée, en kit, etc.).

Faut-il déclarer ses travaux ?

Une déclaration préalable doit être impérativement déposée à la mairie pour l’installation des piscines suivantes :

  1. Piscine creusée d’une surface comprise entre 10m² et 100m²
  2. Piscine hors sol dont la superficie est supérieure à 20m², qui est située à moins de 3m des limites du terrain du propriétaire, dont l’installation est prévue pour plus de 3 mois par an ou dont la hauteur dépasse 1m.
  3. Piscine enterrée dont la hauteur ne dépasse pas 0.60m par rapport au sol

Est-ce qu’il faut déclarer sa piscine aux impôts ?

Il est nécessaire de déclarer sa piscine aux impôts, car cette dernière augmente la valeur locative servant de base à l’établissement de la taxe foncière et de la taxe d’habitation. 90 jours après la fin des travaux de construction d’une piscine, le propriétaire devra effectuer une déclaration 6704 auprès du Centre des Impôts fonciers.

Estimer ma mensualité

Sans engagement avec réponse immédiate et réception des fonds en 24h

  1. En 2024, en France, selon la plateforme Algar (anciennement, Permettez-moi de construire) ↩︎

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Finaliser ma Simulation

Gratuit, immédiat et sans engagement