Dernière modification le

Comment changer de banque avec un découvert en cours ?

Pour changer de banque avec un découvert, il est nécessaire garder à l’esprit quelques points essentiels : l’impossibilité de fermer son compte à découvert avant son remboursement, la nécessité, au besoin, d’ouvrir un nouveau compte avant une inscription sur le FCIP ou encore la vérification des chèques non encaissés.

Opter pour la banque en ligne qui vous correspond

180€ offerts + 1€/mois pendant 6 mois

Logo Hello bank!
Types de découvertsAutorisé et non autorisé
MontantsDe 100€ à plusieurs milliers d’euros
Agios7% (découvert autorisé) et 14% (non autorisé)
DuréePas plus de 30 jours consécutifs
Découverts autorisésBanques et banques en ligne
✔️

Est-ce possible de changer de banque avec un découvert ?

Il est possible d’ouvrir un nouveau compte chez une autre banque même avec un découvert. En revanche, il n’est pas permis de clôturer un compte tant que le découvert n’a pas été remboursé.

Qu’est-ce que le découvert ?

Le découvert bancaire désigne un compte négatif. Cela signifie qu’il y a eu un crédit par cette dernière afin que le client puisse dépenser de l’argent qu’il n’a pas encore. Toutes les banques ne l’autorisent pas, et pour certaines il faut soit demander la fonctionnalité, soit répondre à des conditions, de revenus notamment.

En contrepartie, des intérêts, nommés agios, sont prélevés. Il s’agit souvent d’un pourcentage de la somme à découvert.

Différence entre le découvert autorisé et non autorisé

Certains établissements bancaires proposent par défaut des découverts d’une certaine somme (souvent entre 100€ et 250€). On parle alors de découvert autorisé. Une fois ce montant dépassé, la situation devient un découvert non autorisé. Ce dernier connait alors une majoration des agios, soit du taux d’intérêt appliqué. Celui-ci est souvent doublé pour un découvert non autorisé.

Montant du découvert autorisé

Le montant du découvert autorisé dépend de chaque banque mais aussi de chaque client. En moyenne, pour des petits comptes, le découvert autorisé varie entre 100€ et 250€.

Toutefois cela demande souvent d’avoir déposé au moins 1.000€. De plus, il est souvent possible de négocier de plus grosses sommes avec son établissement. Ainsi, le découvert autorisé peut aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

Frais d’un découvert

Lors d’un découvert, les banques appliquent des agios. Il prend souvent la forme d’un taux d’intérêt sur la somme à rembourser, mais cela peut également être des frais fixes, voire une combinaison des deux.

En général, pour beaucoup d’établissements, les agios sont de 7% pour un découvert autorisé et double à 14% pour un découvert non autorisé.

Durée autorisée d’un découvert

La durée maximum d’un découvert dépend encore une fois de chaque établissement. En général, ils ne permettent pas de découvert sur plus de 30 jours consécutifs. Légalement la durée totale d’un découvert ne peut excéder 3 mois.

Quelles sont les conséquences d’un découvert bancaire ?

En plus de devoir payer des agios sur la somme totale à découvert, un compte bancaire ne peut pas être fermé tant que le situation n’a pas été réglée. De plus, si le découvert autorisé est dépassé, les banques mettent en place des commissions d’interventions, soit des frais fixes pour chaque opération.

Ces derniers sont limités par la loi à 8€ par opération avec un maximum de 80€ par mois. Si la situation persiste, le client sera inscrit sur le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits des Particuliers (FCIP). Cela rend tout crédit très difficile voire impossible.

Comment changer de banque avec découvert ?

Pour changer de banque avec un découvert, le mieux reste de rembourser la somme due. Il sera possible d’ouvrir un nouveau compte chez un autre établissement, en revanche il n’est pas permis de clôturer un compte à découvert.

De plus, beaucoup de banques n’accepteront pas la demande d’un souscripteur ayant des incidents non réglés. Une fois inscrit sur le FCIP, cela deviendra quasiment impossible.

Pourquoi changer de banque ?

Les banques pratiquent toutes des frais différents. La première raison pour vouloir changer de banque est donc de profiter de tarifs plus attractifs, ou bien d’une offre de bienvenue pour les nouveaux clients.

Une autre est d’accéder à des conditions préférables : certains établissements n’autorisent pas du tout le découvert quand d’autres ont un plafond modulable.

Quels sont les pièges à éviter lors d’un changement de banque ?

En cas de changement de banque, il faut faire attention à plusieurs points afin de ne pas se retrouver lésé :

  • Vérifier ses encours
  • Surveiller ses abonnements
  • Identifier ses opérations bancaires
  • Prévoir des fonds sur son ancien compte

Vérifier que ses chèques ont tous été encaissés

Il faut veiller à laisser sur le compte de son ancienne banque les fonds nécessaires à l’encaissement des derniers chèques émis. Autrement le rejet du chèque peut entrainer la mise en interdiction du client sur le nouveau compte bancaire. Pour être sûr, il suffit de consulter son relevé de compte et de s’assurer que tous les chèques ont été encaissés.

Surveiller ses abonnements récurrents

En cas de changement de banque, il ne faut pas oublier de changer l’IBAN pour tous les services récurrents à abonnement (téléphone, internet, etc.). Sans quoi, les services se résilieront automatiquement dès que les paiements ne seront plus honorés. Toutefois, beaucoup ont des alertes automatiques pour y faire penser.

Identifier les opérations qui peuvent avoir lieu sur votre compte

De manière générale, il convient de surveiller toutes les opérations ayant encore lieu sur son ancien compte bancaire. Cela peut permettre de détecter des oublis ou des irrégularités, comme des abonnements cachés de services qu’on n’avait pas remarqué.

Conserver des fonds sur l’ancien compte le temps du changement

Pour être plus tranquille lors d’un changement de banque, le mieux reste de laisser suffisamment de fonds sur son compte précédent pendant quelques semaines voire quelques mois. Cela permet de s’assurer le maintien des services en cours et de n’entrainer aucun incident de paiement.

Quelles sont les banques les plus accessibles ?

Banque en ligne ou banque classique ?

Les banques les plus accessibles sont souvent les banques en ligne. Comme ces dernières ont moins de frais, elle peuvent pratiquer des tarifs beaucoup plus attractifs que les banques classiques. En revanche, les premières n’autorisent pas tout le temps de découvert et il sera souvent moins important que chez les banques traditionnelles.

Banque

Logo Hello bank!

Logo SG

Banque Populaire
Frais mensuels0€ à 5€/mois3€ à 9€/moisGratuitsGratuit à 9.9€/moisGratuit à 16.9€/moisGratuit à 18€/mois2€ à 29€/moisGratuit à 4€/mois6,25€ à 20.7€/mois2.9€ à 27.5€/ mois1€ à 29.83€/mois2€ à 26€/mois
Frais de retraits en FranceHello Prime : Gratuits Hello One : 1€/opération (hors réseau BNP Paribas)GratuitsGratuitsGratuits3 retraits gratuits/mois puis 2€GratuitsGratuits(Autres enseignes) : 3 gratuits par mois puis 0,85€Gratuits(Autres enseignes) : 3 gratuits par mois puis 1€(Autres enseignes) : 3 gratuits par mois puis 1,05€(Autres enseignes) : 4 gratuits par mois puis 1€
Frais de retraits à l’étrangerHello Prime : Gratuits
Hello One : 1.5% (hors réseau BNP Paribas)
Zone euro : Gratuit
Hors zone euro : 3 retraits sans frais/an puis 2%
Gratuits1.69%Offre Standard & Smart : 1.7%
Offres You & Metal : Gratuits
1.95%Zone euro : gratuits
Hors zone euro : 2%
Zone euro : gratuits
Hors zone euro : 3.30€ + 2.30%
Zone euro : gratuits
Hors zone euro : 3.20€ + 2.80%
Zone euro : gratuits
Hors zone euro : 1€ + 2.70%
Zone euro : gratuits
Hors zone euro : 2.
9€ + 2.24%
Zone euro : gratuits
Hors zone euro : 3.10€ + 2.90%
Frais de virementHello Prime : Gratuits
Hello One : 1€
SEPA : Gratuits
Hors SEPA : 0.1%
SEPA : gratuits
Hors SEPA : 0.1% (23€ min)
SEPA : gratuits
Hors SEPA : 20€ (gratuit avec l’offre Metal)
Offre standard : 0,99€
Autres offres : gratuits
SEPA : gratuits
Hors SEPA : 1.95%
SEPA : gratuits
Hors SEPA : 18.70€/opération
SEPA : gratuits Hors zone SEPA : 0.1% (15.5€ minimum)SEPA : gratuits Hors zone SEPA : 0.1% (23€ minimum)SEPA ou < 150€ : gratuits > 150€ : 22€ (pour le bénéficiaire)SEPA : gratuits Hors SEPA : 0.12% (18.6€ minimum)SEPA : gratuits Hors SEPA : 3% + 3.15€
Découvert autorisé250€150€200€Welcome : 1.000€
Ultim : 2.500€
Metal : 10.000€
AucunSur mesure50% du salaire500€ – 1.500€Sur mesure1.000€Jusqu’à 8.000€100% du salaire mensuel
Agios8%Gratuits (si <3€/trimestre)7%7%Aucun7%14% à 19%15%12%21%6,28% à 21%Taux de base bancaire + 7.6%

💡Notre test et avis sur quelle est la banque la moins chère

La banque la moins chère est Fortuneo, filiale du groupe Arkéa. Non seulement toutes ses cartes sont complètement gratuites, mais les retraits le sont également que ce soit en France ou à l’étranger. Enfin, les virements SEPA sont sans charges et ceux non SEPA sont prélevés de 0,1% avec un minimum de 23€. En revanche, le découvert n’est pas autorisé.

🏆Podium des banques les plus accessibles

Le Top 3 des banques les moins chères, que ce soit dans les frais mensuels ou les opérations (retraits, virements) sont toutes des banques en ligne :

  • 1. Fortuneo
  • 2. Hello bank!
  • 3. Monabanq

💡Conclusion

Pour effectuer un changement de banque dans les meilleures conditions, il faut faire attention à plusieurs éléments. Cela est d’autant plus vrai si son ancien compte est actuellement à découvert.

L’opération reste possible mais il conviendra de rembourser la somme due sous peine de faire face à des conséquences comme l’inscription sur le Fichier des Incidents de remboursement de Crédits aux Particuliers entrainant l’impossibilité de changer de banque.

Opter pour la banque en ligne qui vous correspond

180€ offerts + 1€/mois pendant 6 mois

Foire aux questions

Laisser un commentaire

Vous êtes ici :

Jusqu’à 170 € offerts

180€ offerts + 1€/mois pendant 6 mois

Jusqu’à 120 € offerts