Les bénéficiaires peuvent être des personnes physiques et, sous condition, des personnes morales (associations, fondations…). Vous ne pouvez pas désigner les personnes qui vous ont soigné ou conseillé financièrement.

Il existe une clause standard proposée par les assureurs et utilisée par la plupart des souscripteurs. Vous pouvez aussi rédiger une clause libre adaptée à votre situation seul ou avec l’aide du conseiller financier.

Si le bénéficiaire a accepté sa désignation, elle est irrévocable et vous ne pouvez pas en changer. Si la personne n’a pas accepté sa désignation officiellement, vous pouvez en changer en adressant une nouvelle clause bénéficiaire par courrier simple à l’assureur.

Vous n’êtes pas obligé d’informer vos proches que vous les avez désignés. Vous pouvez même recourir à l’anonymat du bénéficiaire en déposant la clause chez le notaire.