FAQ

Le conjoint ou partenaire pacsé de l’assuré est totalement exonéré d’imposition sur la transmission d’une assurance vie. Le frère ou la sœur peut l’être s’il est célibataire ou séparé, qu’il a plus de 50 ans et qu’il a vécu avec le souscripteur pendant 5 ans avant son décès.

Un abattement de 152.500€ est appliqué sur les versements faits avant les 70 ans de l’assuré. 20% sont prélevés entre cette somme et 852.500€, puis 31,25% au-delà. Pour les versements faits après les 70 ans du souscripteur, l’abattement est de 30.500€.

Malgré une fiscalité très similaire, le contrat d’assurance vie et le contrat d’assurance décès sont très différents. Le premier est un placement financier créant des intérêts et le second un contrat de prévoyance basé sur des cotisations mensuelles.