Assurance vie multisupport

Les contrats d’assurance-vie multisupport offrent un rendement bien supérieur à un contrat monosupport. La possibilité d’investir sur des unités de compte boostent leur performance (jusqu’à 34%). Les risques de perte en capital sont en revanche plus importants.

Trouvez l'investissement adapté
Des investissements à partir de 500€

Les informations essentielles de l'article

  • Avantages de l’assurance vie multisupport : un rendement boosté, une diversification sur le plan géographique et économique. Le choix entre différents modes de gestion
  • 4 modes de gestion pour l’assurance vie multisupport : libre, profilée, sous mandat, pilotée
  • Fiscalité de l’assurance vie multisupport : avant 4 ans : 35% + 17.2% de prélèvements sociaux, entre 4 et 8 ans : 15% +17.2%, plus de 8 ans : 7.5% + 17.2% après abattement

Contrat d’assurance vie multisupport

Un contrat assurance-vie multisupport propose comme son nom l’indique plusieurs supports d’investissement : des fonds en euros et des unités de compte.

  • Fonds en euros : le capital est garanti, les intérêts sont acquis, déduction faite des frais de gestion. Le rendement moyen net des fonds en euros s’élève à 1,15%
  • Unités de compte : les supports sont variés (SICAV, FCP, actions, obligations, fonds immobiliers tels que des OPCI, des SCPI, ISR, etc.). Le capital n’est pas garanti. Le rendement moyen net pour les meilleurs contrats est compris entre 5 et 34%

Des frais de gestion grèvent cependant la rentabilité des contrats. Ils rémunèrent les différents acteurs de l’assurance-vie : l’assureur, la banque, le courtier, les sociétés de gestion, etc. Certains contrats prélèvent par exemple des frais d’entrée ou de versement en plus des frais de gestion et d’arbitrage.

Moyenne des frais facturés :

Frais de versement Frais de gestion Frais d’arbitrage
Entre 0 et 5% Entre 0,30 et 1% Entre 0 et 1%

Avantages assurance vie multisupport

Un contrat multisupport offre de nombreux avantages à l’assuré :

  • Un rendement boosté par les investissements sur des unités de compte, plus dynamiques que les seuls fonds en euros (les ETF par exemple sont des fonds indiciels cotés en bourse)
  • Une grande diversification sur le plan géographique (France, Europe, monde) et sur le plan économique (secteur automobile, industriel, immobilier, social, énergétique, responsable, etc.) pour mieux répartir le risque
  • Un choix entre différents modes de gestion et d’options permettant de moduler la prise de risque tout au long de la vie contrat

Certains inconvénients subsistent toutefois :

  • Un risque de perte en capital
  • De grandes variations dans le rendement dépendantes des marchés financiers
  • Des frais de gestion différents d’une unité de compte à l’autre
!
Qu'est-ce qu'un ETF ?Les ETF sont des trackers qui reproduisent la composition d’un indice boursier, ils contiennent les mêmes actions que l’indicesdans les mêmes proportions.

Modes de gestion assurance vie multisupport

Les contrats multisupports proposent 4 modes de gestion : libre, profilée, sous mandat, pilotée.

  1. Gestion libre : l’assuré pilote lui-même ses investissements
  2. Gestion profilée : une société de gestion choisit en fonction des attentes de l’assuré son profil de risque (prudent, équilibré, dynamique)
  3. Gestion sous mandat : la gestion complète du contrat est confiée à une société de gestion
  4. Gestion pilotée : des options automatiques gèrent la répartition entre les différentes unités de compte et les fonds en euros :
Options Répartition des investissements
Répartition constante Équilibre entre les investissements dans les fonds en euros et les unités de compte
Investissement progressif Une part des capitaux investis dans les fonds en euros est placée dans des unités de compte au fil du temps pour booster l’épargne
Sécurisation des plus-values Une part des gains issus des unités de compte est placée dans des fonds en euros pour préserver l’épargne acquise

Le rendement des assurances-vie dépend de l’allocation choisie. Le taux est en principe annoncé net de frais. Il s’apprécie en outre sur plusieurs années.

Les meilleures assurances-vie multisupport

Exemples de frais et de rendements nets de quelques contrats :

Organismes

Nom du contrat Taux de rendement 2020 Frais sur versement Frais de gestion et d’arbitrage

SwissLife Swisslife Stratégis Premium Entre 0.80 et 2.70% 4.75% •Fonds en euros : 0.65%
•UC : 0.96%
•Arbitrage : 0€

Crédit Mutuel Plan Assurance-vie Essentiel Entre 1 et 1.15% 3.15% •0.75%
•Arbitrage : 0.50%

Caisse d’Epargne Mille Vie Premium 0.95% 2% Entre 0.45 et 0.95%

Afer Assurance-vie Afer 1.70% Frais d’adhésion : 20€ + 0.50% fonds en euros •0.58%
•Arbitrage : 0€

CIC Essentiel 1% 0€ Entre 0.37% et 2.12%

Linxea Linxea Avenir 2% 0€ 0.60%

Nalo Assurance vie Nalo •Fonds en euros : 2.5% sur 3 ans
•UC : entre 11.3 et 19.8%
0€ •Entre 0.85 et 1.65%
•Arbitrage : 0€

Yomoni : assurance vie, avis, performance, frais, offre

Yomoni Assurance-vie Yomoni Entre 2.8 et 7.6% 0€ •1.6%
•Arbitrage : 0€

Meilleures assurances vie multisupport banque en ligne

Exemples d’assurances vie en ligne :

Organismes

Nom du contrat Taux de rendement 2020 Frais sur versement Frais de gestion et d’arbitrage

Boursorama Banque Boursorama Assurance-vie •1.43%
•5.67% sur 3 ans
0€ •Entre 0.75% et 0.85%
•Arbitrage : 0€

ING Assurance-vie ING Entre 0.90 et 1.70% 0€ •Entre 0.85 et 0.95%
•Arbitrage : 0€

Fortuneo Assurance-vie Fortuneo Gestion pilotée : 5.73% 0€ •Entre 0.60 et 0.75%
•Arbitrage en ligne : 0€

BforBank Assurance-vie BforBank 1.35% 0€ •Entre 0.60 et 0.85%
•Arbitrage : 0€

Hello bank! 1% 0€ •Entre 0.75 et 1.55%
•Arbitrage : 0€

Conclusion aux tableaux

Les contrats les plus avantageux sont ceux qui affichent le moins de frais. L’idéal se situe autour de 0,60% de frais de gestion, aucuns frais de versement et d’arbitrage. Le rendement n’en sera que meilleur.

Les courtiers en ligne sont en général les mieux placés sur le marché (Yomoni, Nalo, Linxea, etc.). Ils doivent être facilement joignables (en ligne, par téléphone).

1. Supports d’investissement

Les fonds en euros sont diversement rémunérés. La meilleure option est un contrat qui offre au moins deux fonds en euros et un taux de rendement supérieur à 1,30%.

Plus les unités de compte seront nombreuses, plus l’assuré pourra diversifier son épargne. La présence de trackers et de SCPI sont un plus pour dynamiser ses investissements.

2. Modes de gestion

Le choix entre plusieurs modes de gestion et d’options est un vrai plus pour moduler les prises de risques tout au long du contrat.

En fonction de ses objectifs (transmission, retraite, études des enfants, projet immobilier, etc.), il peut être intéressant de posséder plusieurs contrats d’assurance-vie. Cela permet de contrer les mauvaises performances et de désigner plusieurs bénéficiaires.

Un assuré dont le projet est patrimonial investira par exemple une part de son épargne en actions et dans l’immobilier. Il privilégiera la gestion pilotée dont les rendements sont meilleurs que ceux issus d’un fonds en euros.

3. Unités de compte ou fonds euros

Ceux qui privilégient la sécurité de leur capital opteront pour un fonds en euros sans frais de versement dont le rendement est supérieur aux livrets d’épargne classiques (Livret A, LDDS, etc.).

Les assurés plus avertis donc plus autonomes préfèreront des unités de compte bien diversifiées dont des trackers avec plusieurs options de gestion au choix et des arbitrages offerts.

Assurance vie monosupport ou multisupport

Un contrat monosupport ne propose qu’un seul support d’investissement, en l’occurrence un ou plusieurs fonds en euros. Les frais sont moins importants et le taux de rendement peut atteindre 2% selon les contrats. Le capital est garanti, il n’y aucun risque de perte à l’inverse des unités de compte.

Tableau récapitulatif :

Critères de comparaison Contrat monosupport Contrat multisupport
Objectif d’épargne Court terme (8 ans) Moyen long terme (> 8 ans)
Frais •Frais de gestion
•Eventuellement frais de versement
•Frais de versement éventuels
•Frais de gestion du fonds en euros, des unités de compte et d’arbitrage
Rendement Rendement > livret épargne + Grande rentabilité
Sécurité 100% Risques de perte en capital

PEA ou assurance vie multisupport

L’assurance-vie et le PEA sont deux produits d’épargne à long terme. La fiscalité est favorable après 8 ans de détention pour l’assurance-vie, 5 ans pour le PEA. Après 5 ans, seuls les prélèvements sociaux sont dus.

Le PEA est réglementé. Il est réservé aux personnes majeures à raison d’un contrat par personne. Il consiste à gérer un portefeuille composé uniquement d’actions. Le titulaire achète des titres (parts de SARL, OPCVM, Sicav…).

Il existe deux types de PEA : le PEA classique et le PEA – PME. Le PEA-Jeunes est destiné aux enfants majeurs à charge. Il est plafonné à 20.000€. Pour les autres épargnants, le PEA est plafonné à 150.000€ par opposition à l’assurance-vie où le montant du capital versé est libre.

Critères de comparaison PEA Assurance-vie
Fiscalité réduite 5 ans 8 ans
Plafonds •Adultes : 150.000€
•Enfants à charge : 20.000€
Aucun
Nombre de contrats/personne 1 Illimité
Supports d’investissement Actions en Bourse (sociétés européennes) Fonds en euros + unités de compte
Rendement Jusqu’à 2% Entre 0.75 et 34%
Frais de gestion Entre 0.60% et 0.95% Entre 0.60% et 2.12%
Objectif Fiscal, retraite Transmission, patrimoine

Fiscalité assurance vie multisupport

La fiscalité est avantageuse après 8 ans de détention. Elle est calculée sur les gains produits et non sur les versements.

Fiscalité selon l’âge du contrat :

  • Avant 4 ans : 35% + 17.2% de prélèvements sociaux
  • Entre 4 et 8 ans : 15% +17.2%
  • Plus de 8 ans : 7.5% + 17.2% après abattement
+
Loi Macron (2017)Depuis, l’assuré a le choix entre la flat tax (prélèvement forfaitaire unique de 30%) et l’imposition sur le revenu.

L’épargne est disponible à tout moment.

Après 8 ans, l’assuré bénéfice d’abattements dans le calcul de l’assiette fiscale :

  • 4.600€ pour un célibataire
  • 9.200€ pour un couple marié ou pacsé

Fiscalité rachat total assurance vie multisupport

L’assurance-vie est un outil de transmission. Les bénéficiaires bénéficient d’abattements en fonction de l’âge de l’assuré au moment de ses versements.

  • Versements avant 70 ans : 152.500€ par bénéficiaire
  • Versement après 70 ans : 30.500€ à répartir entre tous les bénéficiaires

Trouvez l'investissement adapté
Des investissements à partir de 500€

FAQ

Cette option permet de déterminer le seuil des pertes en cas de baisse. Le capital est alors transféré vers une autre unité de compte ou le fonds en euros.

Il y a les fonds en euros classiques, les fonds en euros diversifiés à base d’immobilier et les fonds euro croissance mieux rémunérés mais dont la durée d’investissement est plus longue (entre 8 ans minimum et 15 ans). Les fonds diversifiés comportent une part de risque.

L’assurance vie et le PEA sont complémentaires.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *